Momoki Shizen (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation :: Archivée
Invité
Invité
MessageSujet: Momoki Shizen (Terminé) Sam 1 Avr - 14:05
Shizen Momoki
FT. Tomoe de Kamisama Hajimemashita

Âge : 22 ans
Genre : Homme faunus
Groupe : Cultiste
Situation familiale : Orphelin
Semblance : Heart of ice
La semblance de Momoki le rend presque insensible au froid, mais elle lui permet aussi de pouvoir manipuler ou générer de la glace sans utiliser de Dust. Il utilise principalement sa semblance sous la forme de griffes de glaces, mais d'autres formes lui sont accessibles.

Arme : Snow Fairy
Le katana de Momoki vient de son village natal, la lame bleutée peut être infusée de Dust grâce au compartiment caché dans le pommeau du katana. L'arme ne possède pas de forme secondaire à proprement parler, mais la Dust permet de rallonger la lame en utilisant l'élément consommer, Momoki apprécie la Dust de givre pour créer une lame de glace pouvant atteindre les deux mètres.
Caractère

Momoki est l'exemple typique de l’expression l'habit ne fait pas le moine, s'il affiche un sourire radieux la plupart du temps, il est en vérité froid et prend un malin plaisir à tourmenter les autres. Le masque qu'est son sourire est des plus charmants, ouvert aux autres et n'hésitant pas un instant à venir en aide aux opprimés, il est la caricature « du mec bien ». Son esprit attend que l'instant soit parfait pour retirer à ceux qui l'entourent la confiance qu'ils plaçaient en lui, la peur sur les visages de ceux qui ne comprennent que trop tard qu'ils ont été berné est un magnifique tableau pour Momoki. Mais il ne réserve ce genre de traitement qu'à une certaine caste de personnes.

Il ne vénère pas les Grimms à proprement parler, il croit qu'ils sont simplement une manifestation du monde et qu'ils ne sont là ni pour nous détruire ou nous sauver, mais simplement là pour garder un certain équilibre dans le monde. Il respecte la force de ces créatures et surtout qu'ils ne se tuent pas entre eux alors qu'ils devraient être l'incarnation du mal d'après certains. La manière de penser des Huntsmens au sujet des Grimms est abjecte à ses yeux, sans oublier son histoire assombrissant son avis sur les soi-disant héros, les Huntsmens et ceux qui désirent le devenir ne méritent aucune rédemption.

Le jugement que certains humains font au sujet des faunus ne le dérange pas, tant que cela n'interfère pas dans ses plans. L'égalité des races ne fait pour Momoki aucun doute, sa pensée va même jusqu'à l'égalité des personnes, sauf celles qui s'obstinent à prendre les Grimms pour la pire chose qui existe, prendre un quelconque intérêt pour ceux qui prônent leurs idées racistes n'est qu'une perte de temps, il ne faut juste pas rencontrer sa route.

Le meurtre ne le répugne pas, si quelqu'un s'implique dans ses plans sans y être invité ou cherchant à le contrer il n'hésitera pas à le tuer, contrairement à plusieurs confrères il ne s'étalera pas en parlote inutile, le monologue n'est pas vraiment sa marque de fabrique. À noter qu'il prend un vrai plaisir à se battre et prendra son temps pour vaincre son opposant, une habitude qui pourrait bien lui être fatale.

Physique

Les cheveux blancs de Momoki sont généralement ce que l'on voit en premier en plus de ses oreilles de renards, fins au point d'onduler au moindre mouvement ils tombent en une large toile sur ses épaules. Son visage ne présente aucune imperfection, couleur nacrée avec des traits fins et tailler d'une extrême douceur. Ses yeux sont teintés d'un bleu gris semblable celui d'un ciel marqué de légers nuages, si son regard est tendre au premier contact il peut rapidement devenir aussi rude et froid qu'un pieu de glace. Momoki mesure un bon mètre quatre-vingt-dix, il n'est cependant pas très large d'épaules, il n'est donc pas très impressionnant par sa carrure. Ses mains sont fines et semblent plus exercer à la calligraphie qu'au combat, si on ne compte pas les griffes acérer qui sont loin d'être un simple accessoire, elles sont pour lui aussi bien un outil pour escalader qu'une arme pour tuer.

Momoki s'habille presque exclusivement de kimono, les vêtements des habitants de la ville sont pour lui trop étriqués et ne permettent pas de bouger comme il le souhaite. Pour les couleurs ça dépendra des jours, mais il ne portera que rarement deux fois les mêmes vêtements à moins que la situation ne l'y oblige.


Histoire

Momoki est née à Yukiihari  un des nombreux villages montagnard de Mistral, installer sur de larges plateaux offrant d'importantes zones cultivables, les habitants étaient aussi bien faunus qu'humain. La vie des habitants tournait autour des récoltes de riz et de soie, les vers à soie proliféraient dans une petite cavité qui restait chaud malgré les saisons, mais aussi de la chasse aux Grimms qui étaient un événement important dans leur vie. Deux fois par an un petit groupe de guerriers partait pour diminuer le nombre de Grimm, mais ils n'exterminaient jamais l'ensemble des Grimms, ils offraient une protection au village des bandits qui venaient de l'extérieur. Le village vivait donc en parfaite harmonie avec son environnement, mais il gardait très peu de contact avec l'extérieur.

La famille de Momoki était composé de son père et de sa mère, son père était un faunus renard et cultivait les pêches qui poussaient sur les flancs de montagne en plus d'être un éclaireur qui partait à la chasse deux fois par an, sa mère était une humaine tisseuse de soie, une des rare à avoir le droit d'entrer dans la cavité où vivaient les vers à soie. Les parents ont d'ailleurs décidé du nom de leur enfant en fonction de son genre, Momoki pour un garçon en l'honneur des fleurs blanches de certains pêchers et Shiruku pour la soie blanche. Le père remporta le pari et enseigna autant que possible l'art du combat à son fils malgré son jeune âge, sa  mère lui montra comment récolter et tisser la soie. Tout allait pour le mieux.

Vers ses neuf ans une nouvelle chasse eut lieu, mais aucun Grimm ne fut trouvé, ni trace ou preuve de leur existence. Le village se concerta en un grand conseil qui tentait de deviner la raison de cette mystérieuse disparition, Momoki se souvient des regards inquiets des villageois. Un homme arriva peu de temps après, il se faisait appeler Jim et il se vanta d'avoir tué tous les Grimms de la région, les regards venaient de passer de l'inquiet à l'horreur et plusieurs villageois fondirent en larmes. L'homme ne comprenait pas la situation et demanda d'être récompensé, les doyens le chassèrent en lui demandant s'il se rendait compte des conséquences de ses actes, l'homme parti en jurant que cette histoire n'était pas terminée.

Quelques semaines plus tard Momoki fut réveillé par sa mère, la peur était parfaitement visible sur son visage, il attrapa son sabre et ils sortirent de la maison au galop. Le village était en flamme, ils étaient attaqués non pas par des Grimms, mais par des bandits qui tuaient, pillaient et faisaient pire encore. La mère de Momoki lui demande de se cacher le temps qu'elle trouve son mari, ne sachant pas quoi faire il obéit et alla se cacher derrière un buisson qui lui offrait un point de vue idéal pour voir l'horrible spectacle. Il entendit un cri et reconnu la voix de sa mère, le chaos dans son esprit était total, restant le plus discret possible il arriva près de la place du village où plusieurs habitants étaient alignés, ses parents étaient dans le lot. Le Huntsmen qui avait exterminé les Grimms se pavanait au milieu de tout le monde et riait à voix haute.

Vous m'avez refusé l'hospitalité alors que je vous offre un lieu sans Grimm, mes camarades étaient tellement choqués qu'ils ont décidé de venir vous exprimer leur avis sur la question.

Les villageois ne répondaient pas à ses mots, leurs visages étaient sombres, attendant simplement que tout cela se termine. Une première tête vola, un des bandits avait tranché la tête d'un habitant sous l'hilarité de ses compagnons. Momoki était terrifié, c'était le seul sentiment qu'il était certain de ressentir. L'Huntsmen s'approcha alors de sa mère toucha son visage d'une manière qui ne plaisait ni à Momoki ni à son père, sa mère ne broncha pas d'un cil et l'homme déchira son kimono. Le chaos c'était soudainement calmé, Momoki ne pensait plus qu'à une chose...tuer. Il sortit de sa cachette et perça le cœur d'un bandit en utilisant son katana, il courut ensuite en évitant un coup vers l'homme qui s'en prenait à sa mère. Un énorme coup de genou le stoppa dans sa progression, l'homme l'attrapa par le col et le souleva à sa hauteur.

Alors gamin, tu essaies de sauver t'es parents c'est ça? Il se tourna vers la mère de Momoki en riant. Courageux, mais je suis vraiment désolé pour toi on ne recrute pas en ce moment.

Un grondement sourd s'éveilla en Momoki, un enfant pourtant sage et pacifique qui refusait de se battre quitte à prendre sur lui ce que d'autres devait recevoir devenait peu à peu un monstre sauvage. Ses ongles se couvrirent de glace et fusèrent vers la gorge de l'homme qui attrapa sa main au dernier moment, Momoki échappa à la poigne en griffant avec son autre main le visage de celui qu'il désirait voir mort, il lui creva un œil et laissa une belle marque sur son viage. Une fois au sol  il s'attendait à voir l'homme ce jeter sur lui, mais sa mère prit cette place, elle plaqua le sabre de son mari sur le torse de Momoki et lui dit avec un sourire.

Vie.

Momoki fut projeter dans le vide des plateaux, sa mère pouvait générer des vents puissants et utilisa sa semblance pour sauver son fils qui chuta avant d'être recueilli par d'épais branchages qui l'assomma sur le coup.

Momoki se réveilla le corps douloureux, il se rappela vague après vague les évènements de la nuit passer, il chercha la route menant à son village et après plusieurs heures de marche il arriva finalement là où tous c'était passé. Il avait trouvé le corps de son père et  passa de longues et terrifiantes minutes pour découvrir le corps mutilé de sa mère. Le carnage était trop difficile à supporter, tremblant de peur et de rage il s'en voulait de ne pas avoir au moins tué le Huntsmen, il se souvint alors de ce sentiment, cette envie de meurtre qui recommença peu à peu à faire surface effaçant sur son chemin toutes les autres émotions qu'il pouvait avoir. Il jura de se venger.

Il se passa des années avant que Momoki ne compléte son objectif, il s'entraîna et récolta toutes les informations qu'il pouvait avoir sur ce groupe de brigands. Il les tua un à un, s'en prenant à eux au moment le plus opportun, profitant de chaque faiblesse, allant du penchant à l'alcool ou à la famille, rien n'arrêtait sa croisade, la morale ou la famille de ses victimes. Après sept ans de travail acharné il trouva finalement le dernier bandit, le Huntsmen. Dans une auberge à flanc de montagne, il apprit par le plus grand hasard que sa proie était en mission d'élimination dans la région, il devait exterminer le plus de Grimm possible avant de rendre son rapport. Momoki eut besoin de trois jours pour le retrouver en plein combat contre les Grimms, pendant trois heures Momoki il attira plus de Grimm vers le Huntsmen et il se débrouillera pour que son calvaire dure plus que trois minutes. L'homme était un Huntsmen expérimenté, l'attaquer de front aurait été suicidaire, mais maintenant que celui-ci était épuiser à ne plus pouvoir tenir sur ses jambes il ne fera pas long feu. Momoki se présenta à lui nonchalamment, son excitation devenait difficile à contrôler.

Tu te souviens de moi? Je crois me souvenir que ton petit groupe ne recrutait plus, mais je pense qu'il doit y avoir une ou deux places de libre non? Il lécha ses ongles qui ont laissé une jolie cicatrice sur le visage de son opposant.


Le sale gamin, tu es là pour mourir c'est ça?

Presque...

Momoki se jeta alors sur l'homme, le katana de son père en main, il attaqua en utilisant tout ce qu'il avait appris. Il enchaîna les pirouettes frappant aussi bien avec son arme qu'avec ses pieds, des lames de glace se formant sur toutes les extrémités de son corps. Mais le Huntsmen avait le double de l'expérience de Momoki en matière de combat et esquivait malgré la fatigue les multiples assauts qu'il subissait, il parvint même à repousser Momoki. Chargeant une nouvelle fois avec l'intention d'en finir, une gerbe de sable bondit du sol et attérissa sur son visage, sa vision était quasi nulle à cause du sable et l'homme tenta alors d'en finir lui aussi. Plus par instinct que par véritable réflexe, Momoki esquiva en une roulade et frappa l'air de son katana pour activer la dust dans son manche. Un pilier de glace apparut du sol et figeait le bras du Huntsmen qui criait quelque chose sur son œil. Momoki retrouva sa vue et prit conscience de ce qu'il se passait, un des piques de glaces s'était enfoncé dans le dernier œil valide de sa cible. Momoki hurlait de rire, toute la pression qu'il avait accumulée sur ses années venait de s'échapper, reprenant peu à peu son souffle il entendit les bruissements de feuilles annonciateur de nouveaux arrivants, le Huntsmen savait qui ils étaient et Momoki aussi, les Grimms. Momoki bloqua le deuxième bras de son prisonnier avec un nouveau bloque de glace, il s'éloigna dans les arbres pour voir le Huntsmen se faire dévorer vivant.

De retour à l'auberge deux faunus encapuchonné ils firent face, à leurs vêtements Momoki pouvait juger qu'ils devaient faire partie d'une secte.

Bonsoir, jeune Momoki, votre chasse a été fructueuse?


Momoki reconnaissait la voix qui avait parler la position de l'Huntsmen, méfiant il posa sa main sur la garde de son katana.

Ne vous inquiétez pas, dit l'autre en levant les mains, nous sommes heureux de voir que vous vous en êtes sortie sans blessure. Nous aimerions vous parler d'un petit projet que moi et mon ami avons rejoint il y a peu.


Curieux Momoki accepta de les suivre à une table isolée, le décor lui semblait trop cliché pour être vrai.

Nous faisons partie d'un groupe qui possède la même idéologique que votre ancien village.

Pour nous les Grimms ne sont pas une nuisance et devraient être respecté comme n'importe qu'elle force de la nature.

Mais comme vous l'avez vue les Huntsmens chasse de manière grossière et laisse sur leur passage les villages sans défense de la folie humaine. Et là nous intervenons.

Nous cherchons à nous fortifier pour faire chuter ceux qui produisent ses dégénérés qu'ils appellent les protecteurs du monde, le monde s'en sortait très sans eux pourquoi devrait-il le protégé?

Calmez-vous mon frère. Vous venez de passer avec brio notre petit test de recrutement, vous pouvez nous rejoindre ou vivre votre vie de votre côté, cela ne regarde que vous.

Ou vous pouvez nous rejoindre et nous aider à nous débarrasser de cette mauvaise engeance que les Huntsmens, qu'en pensez-vous?

Momoki les regarda de longues minutes, il était libre de partir ou de les rejoindre, même si les Huntsmens se disent protecteur du monde il est vrai qu'ils ne prennent pas en compte les conséquences qu'ont leurs actes. Momoki ne désire pas les tuer, l'ignorance n'est pas quelque chose qu'il faut blâmer, mais ces académies dont ils avaient entendues si souvent parler étaient au courant de ce qu'il se passait. Ce n'était pas les Huntsmens le problème, mais ce qu'il y a derrière.

Je vous rejoins, mais je refuse de porter ce genre de vêtement.

Ainsi il rejoignit les «Servants de Salem», il ne tua pas beaucoup durant cette période, il était chargé de faire profil bas et d'intégrer la société des académies jusqu'à ce qu'il reçoit un ordre. Exécuter un Huntsmen durant sa mission ou simplement s'aboter le ravitaillement en Dust dans certaines régions. Ce que Momoki est sûre, c'est qu'il adore son boulot.

Un peu de vous

Âge : 22 ans
Comment avez-vous connu le forum : Top forum RP
Commentaire : J'attends surtout de voir, deux forums rp qui m'ont ennuyé au possible, j'espère avoir trouvé le bon cette fois.
Un peu plus de vous : Je suis actuellement en Allemagne, mais je vais bientôt revenir en france pour continuer mes études en informatique.
Code de règlement : ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Liens Ⱡ : 8040
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: Momoki Shizen (Terminé) Sam 1 Avr - 15:23
Pouet pouet !

Bienvenue à toi et merci beaucoup d'avoir choisi notre forum, en espérant que tu sauras t'amuser en notre compagnie !

Avant toute chose, j'aimerais que tu corriges au mieux les nombreuses fautes que l'on retrouve un peu partout sur ta présentation, que ce soit conjugaison, syntaxe, temps, etc...

Pour ce qui est du reste, ça me paraît correct, j'attends tes corrections et le retour de mes collègues avant de me prononcer plus sérieusement.

Je te souhaite bon courage ! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 1
Expérience: 0/10
Huntsmen & Huntresses
Huntsmen & Huntresses
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Liens Ⱡ : 1070
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 23
Localisation : Vale
MessageSujet: Re: Momoki Shizen (Terminé) Ven 21 Avr - 18:32
Je viens aux nouvelles ! Toujours en vie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 1
Expérience: 0/10
Huntsmen & Huntresses
Huntsmen & Huntresses
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Liens Ⱡ : 1070
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 23
Localisation : Vale
MessageSujet: Re: Momoki Shizen (Terminé) Dim 7 Mai - 0:40
Archivée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Momoki Shizen (Terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Momoki Shizen (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation :: Archivée-
Sauter vers: