Un diamant en perdition PV DIAMOND
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Royaume de Vale :: La forêt d'Emeraude :: Temple abandonné
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 2
Expérience: 40
Huntsman & Huntress 3
Huntsman & Huntress 3
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Liens Ⱡ : 1970
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Un diamant en perdition PV DIAMOND Mar 9 Oct - 5:55
  • Adrian Black
  • Rosalie Diamond
Diamant en perdition
La lame s’abattit sur le dernier Creeps qui émit un dernier rugissement pathétique et sifflant, alors que la vie, ou ce qui lui servait de vie, s’exfiltrait de son corps pour s’envoler en un nuage de fumée sombre. Le Huntsman retira sa lame de ce qui fut autrefois une monstruosité aberrante et tourna son regard vers son campement. Un feu aux braises encore crépitante, des ustensiles aux quelques ingrédients pour débuter de quoi faire un déjeuner matinal et des affaires encore non emballés dans son paquetage. Des traces de griffes creusés profondément dans le sol non loin, et des tourbillons de nuages sombres accompagnant celui du Creeps, qui s’est presque évaporer maintenant. Une petite exclamation de mépris sous la forme d’un sifflement entre ses dents quitta sa bouche, alors qu’il rangeait son arme dans son fourreau, pour reprendre ses affaires en vitesse et en éteignant le feu en jetant de la terre dessus.

Son cœur battit normalement, maintenant que le danger avait été écarter. Le Huntsman, ayant décidé de vouloir nettoyer une zone de Grimm, avait pris congé de ses devoirs et surtout par envie d’avoir la tranquillité pour rassembler ses pensées, s’était installer en ces lieux depuis quelques jours. Pourquoi ici quand il pouvait s’installer ailleurs, dans les murs tranquilles de la cité de Vale ? Les risques de rencontrer certaines personnes étaient grandes. Des personnes qu’il n’aimerait aucunement refaire face. Comme une certaine Faunus aux yeux rouges. Il se sentit frissonner. Une fragrance de vanille et une voix moqueuse dans son esprit. Adrian écarta cette pensée de son esprit, avant de prendre son sac et de tourner les talons, la lame accrochée au flanc. Il fallait partir. S’occuper des Grimms qui l’avait envahis peu après son réveil requérais qu’une petite quantité d’Aura mais les meutes pouvaient vite devenir un soucis dans ces lieux.

Un vent assez froid balayait les environs, faisant danser le feuillage et l’herbe sous ses pieds. Même en été, l’air restait assez frais, et il l’était davantage, maintenant que l’Automne s’était installer. Quelques feuilles avaient pris une teinte un peu plus orangée, mais possédant encore de larges pans de verdures en eux. Sa prise se resserra autour du fourreau contenant la lame. Décrochant le fourreau de sa ceinture pour la rattacher au sac-à-dos qui possédait une sorte d’attache sur le flanc permettant d’accrocher le fourreau et donc d’en tirer la lame sans soucis en cas d’attaque, et qui, pour la retirer, il y devait donner un coup pour le faire sursauter et donc de le tirer plus rapidement. Une lame ainsi placée était plus difficile de l’en tirer, sauf en ce qui concernait sa manière de faire, utilisée depuis longtemps.

Adrian avait cessé de bouger. Le vent soufflait néanmoins. Il pouvait sentir l’odeur de l’herbe et des quelques animaux aux alentours. Le brun fermait des yeux. Se concentrant profondément, pour mieux saisir son environnement autour de lui, tout comme le lui avait appris son père, Galahad. Un hurlement de Grimm, au loin. Un autre. Il reconnut aisément deux Ursas. Ses yeux se rouvrirent et presque en un éclair, il s’était mis à courir. Il n’y avait pas eu que des rugissements. Il l’avait perçu. Une activité humaine. S’injectant une quantité d’Aura pour augmenter sa vitesse de déplacement mais aussi son endurance, minime. Il s’était habitué concernant ses plus récentes utilisations d’Aura et de sa Semblance.

Il n’eut pas le temps de voir qu’il y avait une étudiante. Le Huntsman délaissa son sac non loin, contre un arbre, en chemin, avant de bondir du haut d’un rocher pour atterrir au sol, et reprenant tout juste son équilibre, fit un mouvement latéral de sa lame qui fut tirée hors de son fourreau, sur ses genoux. L’Ursa rugit sous le coup qui était d’une précision chirurgicale, tombant vers l’arrière, avant qu’Adrian ne fasse une rotation complète pour ensuite trancher une patte de l‘autre Ursa en question qui avait tenté de faire tomber Adrian sous ses griffes. Des mouvements économes en raison de son habitude de combattre avec agilité, force, endurance. Adrian se releva sur ses jambes plus proprement, achevant la créature qui ne possédait que trois pattes d’un mouvement digne d’un véritable professionnel avant de se retourner pour achever le dernier Ursa qui s’était relever difficilement, la lame passant au travers de sa gorge. Retirant son épée, Adrian tourna son regard aux alentours, pour apercevoir... Une étudiante ?

-Tu fais quoi ici, toute seule ?

Le ton de sa voix rappelait celui d’un professeur ayant surpris un vilain garnement en train de commettre une bêtise. Mais qui respirait tout simplement une inquiétude latente. S’approchant d’elle, toujours en tenant la lame, dans une allure et une posture guerrière, mais au regard inquisiteur inquiet.

-Ou est ton équipe ?

Son regard balaya les contours de la forêt, pour s’assurer qu’une invasion de Grimm n’arriverait pas.

-Tu en as vu d’autres ?


Paps '-'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience:
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Liens Ⱡ : 231
Date d'inscription : 24/09/2018
MessageSujet: Re: Un diamant en perdition PV DIAMOND Mer 10 Oct - 22:06
Lève à l’aurore, Rosalie avait gardé cette habitude de s’éveiller en même temps que les premiers rayons de soleil. Un pli prit durant sa vie de sans-abri à Atlas. Part esprit de bienséance et de savoir-vivre, la faunus évita tout bruit afin de ne pas troubler le sommeil de son équipe. Partant en direction du réfectoire afin de déjeuner dans la paix et le calme. Une surprise de taille en voyant la cantine plus remplie que jamais pour un matin. À croire que tous avaient du travail dès le matin. Or Diamond semble comme chaque jour ce réveil du pied gauche. Bien qu’ayant fait des efforts pour être plus social et ne plus regarder les humains avec le méprirent qu’il mérite. Côtoyer des formes de vie demandant un style de vie grégaire en début de journée n’est pas encore dans les cordes de l’étudiante. Notamment avec des courbatures atténuées d’une mission effectuée il y a quelques jours. Elle avala sa pitance en vitesse et partie dans la bibliothèque afin d’être tranquille. Hélas, la rosée se trouve dans un état qui fait qu’elle ne supporte pas la moindre présence humaine et même une poignée d’individu isolé la gêne. Comble de l’horreur partout où elle allait et chaque fois il y avait quelqu’un pour contre carrer son projet d’être en solitaire. C’est en  regardant par une fenêtre qu’elle aperçut des bois. Marchant, encore en maudissant tout ceux qui entraient dans son champ de vision, son esprit encore embrumé en vient à la conclusion qu’elle serait plus tranquille en faisant une randonnée en solitaire.

Bien qu’improvisé elle partie avec le matériel adéquat, son arme, de l’eau de quoi soigner des blessures légères et de quoi manger. L’apprentie chasseuse est fin prête pour se détendre en marchant sans arrière-pensée dans la forêt d’émeraude. Oui, certaines personnes se relaxent en écoutant la radio, en lisant un livre, en sortant en ville avec des amis et Rosalie choisit elle de se mettre à l’aise en se promenant dans des bois ou les Grimm pullulent. Une réaction aussi étrange que folle pour le commun des mortels, mais du point de vue de la faunus la présence humaine est bien plus stressante que la présence des montres noires qui chercheront coûte que coûte à lui arracher la tête. En dépit de cet état de fait, elle craignait bien moins les bêtes que l’humanité dans son ensemble. Elle voit dans les Grimm une certaine honnête à toute épreuve dans leur agissement. Mais l’autre raison qu’elle redoute moins ces monstres est sa semblance qui lui permet de dominer nombre d’adversaires spécialisés dans le corps à corps.

Mais à quoi bon s’en soucier ? Profitant, de l’air frais lui confirmant d’avoir bien de ferme sa veste. De l’odeur de la sève environnante, du bruissement délicat des feuilles. Que cela fait du bien de n’avoir personne autour de sois, un calme que seule mère Nature pouvait vous offrir. Les notes du vent sur les feuilles, la chanson de l’herbe pliant sous la semelle, le mélodieux grognement d’un Ursa. UN URSA ?! L’animal se trouvait juste derrière son dos décolla avec une célérité prodigieuse dans le ciel. Deux autres arrivèrent de face et l’étudiante les expulsa devant elle contre des arbres. Les ours hurlèrent férocement. Cependant, Rosalie demeurait calme, rarement elle aura était aussi sereine. Sans doute pour ça que les Grimm n’attaquaient pas de suite. Seulement, son ouïe l’avertit qu’une créature se déplaçait très rapidement dans le dos de ses opposants. Priant pour qu’il ne s’agisse pas d’un type de Grimm qu’elle ne connaît pas. La tension baissa en apercevant une silhouette humaine atterrir en salto devant elle. Sans lui prêter attention, l’homme jouant les sauveurs décima le duo de monstre dans une gestuelle d’une fluidité qui donnait envie d’atteindre ce degré de maîtrise avec son arme.

L’individu en noir arriva et de par sa première interrogation commença à sortir Diamond de sa rêverie. Son ton l’agaça, à croire qu’elle n’avait rien à faire ici. Sans compter la posture de l’individu qui la remit sur ses gardes quand bien même il ne compte pas à premier vu s’en prendre à elle vu le ton de sa voix. Ayant tous ses esprits, l’étudiante se mit à répondre aux trois questions du professionnel.

- Alors d’une, j’ai décidé de me détendre en faisant une petite randonnée dans cette forêt ou j’étais normalement certaine de ne trouver aucune présence humaine. Deux, mon équipe doit être levé depuis un moment et doit faire sa vie comme elle l’entend. De trois non c’est trois là sont les premiers que je vois de la journée.

Sa dernière phrase lui fit froncer les sourcils avant de réaliser que l’étranger n’avait tué que deux Ursa. Sans prévenir elle écarquilla les yeux et chercha dans le ciel guidé par un grognement mécontent d’un Grimm qui atterris quelque mètre plus loin d’elle s’encastrant la tête dans le sol mourant sur le coup. Elle s’étonna elle même de constater qu’elle était capable de jeter un truc aussi lourd aussi longtemps dans les airs. L’adrénaline du moment a du faire son effet.

- Euh voilà, le troisième.

Dit-elle les yeux toujours grands ouverts ? Jetant une ultime fois un regard au ciel, elle baissa le regard ayant rétrécis et observant que son interlocuteur est à première vu humain. C’est d’un ton blasé qu’elle l’interrogea à son tour.

- Et toi tu fais quoi ici ? Tu recherches les vestiges de l’ancien temple ? Tu ne trouves pas risqué de te balader seul ici ?

La dernière question dans l’aveu intérieur de Rosalie sonnait comme étant de l’hypocrisie. Ce type comme elle n’a pas besoin d’escorte pour survivre dans cette forêt. En même temps, il semble être un chasseur professionnel et elle en temps qu’apprentie étudiante à beacon pour devenir une future chasseuse elle se devait de ne pas trembler dans un coin pareil.

- Sinon tu t’appelles comment ? Moi c'est Rosalie Diamond.

Une initiative afin d’éviter de se faire appeler, la faunus, l’étudiante ou encore toi. Visiblement, elle risque de ne pas pouvoir finir cette randonnée dans la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 2
Expérience: 40
Huntsman & Huntress 3
Huntsman & Huntress 3
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Liens Ⱡ : 1970
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: Un diamant en perdition PV DIAMOND Jeu 11 Oct - 8:17
  • Adrian Black
  • Rosalie Diamond
Diamant en perdition
Elle était jeune. C’était ce qui l’interpellait la première fois qu’il l’avait vu. Certes, chaque étudiant était jeune, mais celle-ci avait un petit air sur son visage qui respirait tout simplement la jeunesse, probablement dans sa forme ou l’air qu’elle se trimballait, à savoir celle d’une étudiante qui semblait le regarder d’une manière hautaine. Pendant un instant, il se souvint d’une certaine Faunus aux cheveux blancs et aux d’ambres qui s’était permis de mal lui parler, par impulsivité. Mais celle-ci semblait relativement calme. Surtout lorsqu’un Ursa tomber des cieux vint se fracasser au sol. Il fut surpris de constater qu’elle s’était crashée ainsi sans rien faire. Il était un spécimen d’une belle taille, pourtant. Mais une lueur vint dans son esprit. L’étudiante n’avait pas utilisé d’arme visiblement, et n’avait pas bouger. Il en conclut donc qu’elle devait avoir une bonne Semblance. Mais quoi ?

-Je... me détendais, répondit le Huntsman, faisant écho à la réponse de la Faunus, son ton de voix calme, alors que la situation avait presque été chaotique un instant. Le temple n’est qu’un bonus pour moi, et les Grimms, un contretemps.

Sans pour autant en avoir fait les études dans une université, Adrian était féru de l’Histoire de Vale en général. Force était de constater que dans sa demeure familiale, les moines lui avaient appris l’histoire de sa famille, mais celle de Vale aussi, ce qui représentait une véritable légion de livres qu’il fallait étudier. Adrian Black eut un pli entre ses sourcils.

-Enchanté, Rosalie Diamond. Mon nom est Adrian Black. Mais appelle-moi comme tu veux.

Le Huntsman se détourna de l’étudiante pour reprendre son sac avec rapidité, aider de son Aura, pour revenir auprès d’elle, le tout s’étant déroulé en moins de quelques secondes. Regardant la Faunus dans les yeux.

-Pourquoi t’isoles-tu de ton équipe, Rosalie ?

Après tout, vu la formulation de phrase qu’elle avait choisie, tout avait à penser qu’elle choisissait volontairement de s’éloigner d’eux. Les yeux d’acier du Huntsman étaient plongés dans ceux de la Faunus.

-Bien que je ne doute pas de tes capacités, avec ce que tu m’as offert comme spectacle... Mais il est évident que dans ce genre d’endroit, l’on peut se retrouver rapidement encercler.


Paps '-'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience:
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Liens Ⱡ : 231
Date d'inscription : 24/09/2018
MessageSujet: Re: Un diamant en perdition PV DIAMOND Dim 14 Oct - 20:26
L’ennui avec cette rencontre est que Rosalie allait forcément reprendre son attitude habituelle envers les humains. La forêt ne pourrait avoir cet effet antidépresseur éternellement. Lorsque l’Ursa eut atterri, elle vit le chasseur professionnel la main sur la garde prête à bondir. Sauf, qu’il n’aurait pas besoin d’agir et la faunus crut voir le langage corporel de la surprise. Sa mauvaise foi lui donne envie de le narguer, mais même pour elle il n’est guère étonnant d’avoir cette réaction lorsqu’un ours tombe du ciel. Ce n’est pas vraiment le truc le plus courant qui se produit même pour un chasseur. Un sourire narquois se dessine sur ses lèvres et elle ne put s’empêcher une pique à l’encontre de l’humain.

- Tu peux me dire quel genre d’individu va dans une forêt rem…plis… Euh non-oublie.

Son sourire disparu vite pour laisser place à un air un peu honteux. Une chance que l’esprit réfléchissait plus vite que les lèvres parlaient. Taxer son interlocuteur de cinglé pour se détendre dans une forêt remplie de grimm quand on a avoué la même chose peu avant… Qu’importe comment elle retournait la chose, elle ne voyait pas comment tendre le bâton pour se faire afin de le reprendre pour taper encore plus fort. Et pas question de donner un avantage à un humain qui à de base plus d’atout pour la contrer sans ça. Toute fois une sensation étrange s’empare d’elle, c’est la première fois qu’ils se rencontrent et pourtant elle a l’impression de connaître se nom. Le temps qu’il prenne son sac n’est pas de trop. Cela la turlupine normalement, elle connaît un visage avant un nom pourtant elle a l’impression de déjà l’avoir entendu. Adrian l’empêche de se souvenir davantage avec sa question. À son tour pour lui répondre elle le fixe dans les yeux.

- Je supporte les humains en temps normal, mais ce matin je n’avais pas envie d’en avoir un rassemblement autour de moi. De plus c’est moins stressant pour moi de me promener ici entouré de grimm qu’entouré d’humain. Rajouter à ça que je suis chef d’équipe, il me faut savoir m’auto gérer si je veux que mon groupe n’explose pas en vole.

Ce genre de discours peut en étonner plus d’un. En général, ce sont des humains qui sortent ça des faunus sans la moindre gêne et cette fois c’est l’inverse. Ça ne se lit pas sur sa tronche ni dans son style vestimentaire, mais en sachant qu’elle vient d’Atlas, les gens s’étonnent beaucoup moins de l’entendre parler ainsi. Elle frappa subitement son poing dans le plat sa main signe qu’elle comprit ou plutôt se rappela. Ce rappel, la fit calmer son air de défiance.

- Comme je l’ai dit, je me sens plus rassuré avec les grimm qu’avec les humains. Eux sont moins hypocrites et je loue une honnêteté irréprochable sur leur intention. Mais je viens de me souvenir ou j’avais entendu ton nom. Adrian Black surnommé le chevalier noir qui serait véritable éradicateur de grimm même et surtout dans les régions ou leur population est la plus dense. Ça nous aurait était utile il y a quelques jours tiens, mais bon je m’égare… Il paraît que tu aurais un lien de parenté ou un truc dans le genre avec un certain Arthas euh non Artorias de la garde noir, un mec qui a vécu il y a des siècles de ça ?

Si c’est une pointure dans son domaine au point d’avoir une petite réputation, il vaut mieux éviter de chercher les ennuis. Rosalie ne connaît rien de lui, mais elle savait que les réputations ne fondent pas sur du vide. D’autant plus inquiétant, car ils sont seuls en plein milieu de la forêt. L’étudiant devait garder son calme et ne pas avoir d’émotion négative au risque d’attirer des grimm.

- Un chasseur comme toi vient vraiment ici pour se détendre ? Où le temple plus loin à un rapporte de près ou de loin avec ce Artorias ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 2
Expérience: 40
Huntsman & Huntress 3
Huntsman & Huntress 3
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Liens Ⱡ : 1970
Date d'inscription : 23/02/2017
MessageSujet: Re: Un diamant en perdition PV DIAMOND Lun 15 Oct - 9:17
  • Adrian Black
  • Rosalie Diamond
Diamant en perdition
Ah. Une autre victime de ce monde. Adrian n’en fut pas surpris, ou tout du moins, ne l’était pas au point de vouloir l’en notifier. Le ton de sa voix, la posture, le regard, tout parlait sans ouvrir la bouche, sans annoncer avec clameur, et pourtant, tout criait au racisme anti-humain. Le Huntsman ne pouvait comprendre. Il ne pouvait que compatir, mais encore, sous certains aspects, et non au point de devoir supporter l’idéologie de la Faunus, qui avait un certain caractère, et dont le brun aurait pu répondre avec une certaine pointe de sel. Mais elle s’était néanmoins rattrapée en ayant la bonne jugeote de prendre un air plus ou moins honteux. Le brun ne lui en tiendrait pas compte. Pas ouvertement, du moins. Observant la Faunus dans les yeux, l’écoutant.

-Ce n’est pas en t’isolant de ton groupe que tu apprendras comment gérer ton groupe. C’est quelque chose qui se fait... ensemble. Humain ou non. Beacon est un endroit où vous apprendrez tous, indépendamment de vos origines ou de vos races, comment vous battre contre les Grimms, pour le bien de Remnant.

Il n’était certainement pas un leader. Il ne faisait que partager son expérience et son point de vue. Ce fut Amaryllis qui avait été choisie comme chef, et malgré ce qu’il avait pu penser du choix, il fut forcé d’admettre que le Faunus avait de meilleures qualités que lui quand il s’agissait de diriger. Un sourcil se leva, alors qu’elle se rendit compte de quelque chose. Force fut d’admettre que sa réputation naissante atteignait de plus en plus le continent de Vale. Adrian se tint silencieux, avant de répondre.

-Si je suis parenté avec lui ? Il fut le fondateur de ma maison, celle des Black, de Vale, et le plus puissant combattant de son époque, maniant sa lame et son bouclier comme nul ne pourrait le faire encore aujourd’hui. Mais il est mort il y a des milliers d’années, et la maison Black est aujourd’hui oubliée, elle ainsi que ses sous-branches de Mistral, de Vacuo et d’Atlas. La Garde Noire, en revanche, était un corps d’élite de combattant anti-Grimm d’une efficacité redoutable, car chacun était uni sous un seul but, sous une seule bannière, comme un seul homme. Anéantir ceux qui ont détruit leurs vies et ce qui continue d’effectuer leur basse besogne en ce monde : les Grimms.

Adrian aurait presque pu continuer sur cette lancée, mais peu de gens s’intéressaient réellement aux histoires de ce genre. La légende de sa famille s’était éteinte il y a encore un millénaire ou deux, et fut oubliée d’une grande majorité d’historiens, aux profits d’événements plus important. Le Huntsman secoua sa tête doucement face à la dernière question de Rosalie.

-Non. Ce temple n’est aucunement lié au chevalier-loup Artorias, par ma connaissance. Ce temple n’est rien d’autre qu’un objet de ma curiosité. J’aime l’Histoire, vois-tu, et oui, je suis venu ici pour me détendre un tant soi peu... C’est un coin assez tranquille. Les étudiants qui viennent ici ne sont pas vraiment légion.

Le Huntsman se tint silencieux quelques secondes, avant de continuer sur une question.

-Quand tu m’avais dit qu’il y a quelques jours, vous auriez eu besoin d’un Huntsman... Que voulais-tu dire par-là ? Il y avait une forte activité de Grimm dans les environs ?



Paps '-'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un diamant en perdition PV DIAMOND
Revenir en haut Aller en bas
Un diamant en perdition PV DIAMOND
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Royaume de Vale :: La forêt d'Emeraude :: Temple abandonné-
Sauter vers: