Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: La Chambre de Nora :: L'Univers de RWBY :: Section SPOILERS
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 2
Expérience:
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Liens Ⱡ : 4824
Date d'inscription : 10/04/2017
MessageSujet: Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé. Jeu 5 Juil - 1:59
**attention malgré que le sujet y soit rapporté et similaire, ce topic n'est en aucun cas propice à déversé une haine raciale sur autrui. Bonne lecture**



Alors je vais éviter de faire des vannes là dessus. Le racisme est un problème réel et qui touche tout le monde. Je rappelle qu'au sens large, en plus de concerner les ethnies, le racisme peut également représenter une hostilité envers un groupe humain. Cela peut donc être tout autant sexuel et je mettrais aussi dans le lot de manière lointain les religions. Donc on ne plaisante pas au delà du second degré avec ça. C'est un sujet humain et actuellement très présent et joie, la fiction prend très souvent part à véhiculer des messages autour. Que ce soit les X-men où les mutants pourraient être comparé aux noirs, My little pony a également traité de ça notamment au vu des espèces qui côtoie les poneys de la série ou encore South Park et Mafia 3 qui rend même l'ethnie importante dans le leur jeu (dans South Park c'est un marqueur pour la difficulté. Vu la série c'est pas anondin que les noirs soit la plus haute difficulté ou Mafia 3 qui prend en compte l'époque pour interdire des lieux aux noirs tout comme les noirs avaient fut une époque des places réservés dans les bus.).


Et dans une époque ou le sujet est brûlant avec par exemple les gens qui voient du white washing partout ou au contraire de la diversité ethnique (sans rire, certains arrivent à chialer car un personnage est noir maintenant. Dans quel monde on vit putain ?) et où dans certains pays la question est encore très discuté. Il est parfois bon de communiquer de manière platonique sur le sujet.


Et on en arrive à RWBY. Rwby qui, si ce n'est un léger appel à la tolérance, n'a pas spécialement de message anti-racisme à passer... Ou presque. On y vient. Et ce message est véhiculé avec les Faunus. Personnages humains mais qui possède ce que l'ont appel un trait animal. Queue, oreille, cornes, ailes, griffes, capacités propre à l'animal comme tisser de la soie etc. On apprend aussi qu'ils ont tous une vision adapté à la nuit inné. Ce qui est très pratique. Et quand on sait que longtemps les Faunus étaient considéré comme inférieur, exploité comme esclave pour finir par monter une organisation au départ pacifiste à la Martin Luther King manifestant pour leurs droits, le parallèle peut être très vite fait. On peut même avoir une pensé au sionisme vu qu'ils possèdent leur propre pays entièrement faunus à savoir Ménagerie


MAIS. Et c'est visiblement une manie dans cette série, RWBY n'a jamais réellement développé le sujet, ou plutôt il ne l'a jamais vraiment exploité. On nous dit simplement des faits historiques et quelques signes isolés, comme Velvet se faisant bully par Carmin ou parfois des panneaux "fanus interdit" ça et là.



Une des seules preuves de racisme dans la série. C'est maigre non ?


Au départ ce problème m'en touchait une sans faire bouger l'autre comme on peut dire. Car contrairement aux yeux d'argents, c'était pour moi qu'un élément historique. Un aspect de background qui était présent sans qu'il soit réellement important dans la série. Sauf qu'en réalité ça ne marche pas du tout. Ou du moins pas autant qu'escompté.


Premièrement malgré un racisme, peut-être banalisé qui est encore censé planer dans l'époque de la série, on n'en a jamais ce ressenti. D'accord les Faunus se sentent oprimés, certains crétins martyrise les Faunus et on les empêche d'entrer dans certains bâtiments. Alors oui cela peu dépendre des régions. On peut penser que Vale est devenu très tolérant là dessus, ce qui ne marche pas mais on va y venir et que Mistral est bien plus impitoyable là dessus (et là je parle que dans la série mais imaginez à notre époque sur le forum. Ma Kray se retrouverait avec du chewing gum et des tags "pute" partout sur son casier. Sauf que ça ne fonctionne pas dans les faits.). Tout d'abord on a l'aveu de Sun qu'il est un Faunus de Vacuo transféré à Mistral et qu'il n'a jamais eu de problème. Alors peut-être car il était dans des écoles, notamment Haven qui a lui même un directeur faunus mais c'est un peu facile. Même commentaire pour Neon, qui vient d'Atlas et là c'est déjà plus incohérent. Et que dire pour Blake qu'autre une dramatisation ou une croyance forte en leur cause, sachant qu'elle était quasiment princesse à Ménagerie, c'est dur de croire qu'elle ait été si mal traité par le passé. Reste l'histoire de Ilia qui a vécu en plein dedans et qui cette fois, au vue de sa conviction de départ, est crédible.



Et encore une fois, la musique parle d'elle même pour développer le personnage. C'était l'interlude, next.


Ce qui nous amène à l'autre sommet du problème, le White Fang. Vous vous souvenez quand je disais détester Adam Taurus ? Et bien au final je pense que c'est ce sous traitement du racisme faunus de la série qui rend le personnage ridicule en lui même. Déjà Pourquoi il y aurait des White Fang extrémiste à Vale qui semble être le pays le plus calme de remnant ? Ils sont juste là car il fallait des méchants à taper. Et le racisme est alors bon prétexte pour en faire des méchants. Mais le problème est bien là. On sait que le problème de racisme existe mais il n'est jamais montré. Encore une fois je pense que c'est parce que c'était pas le sujet mais finalement juste faire 1-2 scène d'exposition où on voit un faunus être racketté à Beacon, un autre jeté d'un bar ou un dernier tabassé dans la rue, ça aurait suffit. Mais ce manque d'exposition rend juste le White Fang vain dans leur combat pour une égalité entre humain et faunus, radicalisé ou non. Pire. Avec ce manque "d'enjeu" et leurs décisions borderline. Cela fait juste passé le White Fang de terroriste à des martyrs chouineurs. Au moins l'état Islamiste chez nous, malgré qu'ils restent dans le faux et surtout manipulé par une croyance orchestré par leurs dirigeants en se posant victime de la société reste plus crédible car leur recrutement se fait sur du concret qui peut convaincre les crédules faces aux réalités et violences de ce monde. Tandis que les faunus... On ne le ressent pas, on ne le voit pas, donc on ne compatis pas à leur sort vu que rien ne porte à y croire. C'est pour ça qu'au final je n'arrive pas à aimer Adam. Le révolutionnaire était bon mais le vide de matière autour de sa cause rend la chose peu crédible et vain. C'est pour ça que le personnage parait juste être un gros taré et calimero qui râle pour quelque chose qui n'existe presque pas. On ne peut pas lui donner du crédit dans l'état actuel des choses. Il aura fallu attendre les chapitres 4-5 pour que la chose se développe... Mais là où s'en avait même pas besoin comme c'était des tensions qui s'installait à Menagerie. Un oasis et une terre de paix pour les Faunus.


C'est certes pas le plus gros défaut de la série mais c'est encore une fois un symptôme de cette maladie de l'exécution chez Rooster Teeth. La série avait de quoi communiquer un message de tolérance envers les ethnies opprimés mais au final il ne fait fait rien de ça. Pire. Avec le White Fang, cette cause pourtant noble passe pour une haine mal dirigé et infondé de la part de personne qui se sont juste posé en victime alors qu'on devrait montrer qu'elles sont persécutés.


La prochaine fois j'ai envie de parler de quelque chose que la série aura bien fait pour changer. Mais qui pourtant est décrié pour des raisons divers mais souvent erroné. Sauf qu'avec mon départ en vacances ce sera pas avant début Août. Donc si vous êtes inspiré. Je vous propose de m'imposer le sujet à défendre.


À la prochaine et bon jeu. Ciao.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience:
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Liens Ⱡ : 131
Date d'inscription : 21/08/2018
MessageSujet: Re: Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé. Jeu 13 Sep - 22:42
Merci pour le brin de lecture.


(sans rire, certains arrivent à chialer car un personnage est noir maintenant. Dans quel monde on vit putain ?)
     Le problème est quand ça n’a aucun sens, pas que le perso soit noir en soi. La négritude est plus utilisé comme argument de vente pour attirer un public plus large, ou par moralisme mal placé (comme tous les moralismes) que par réelle volonté anti-raciste. Éviter l’omniprésence des Caucasiens dans la culture populaire ne devrait pas passer par un remplacement des icônes, mais par la création de nouvelles.
     Qu’est-ce qui serait le moins raciste et le plus efficace ? Faire de Ciri qui est en vrai une Polonaise pur-sang une noire, ou faire une série originale de fantaisie avec comme fond culturel les royaumes africains ? Saloper des icônes déjà existantes, ou en créer de nouvelles ?
     Mais comme ce n’est pas la question…

On peut même avoir une pensé au sionisme vu qu'ils possèdent leur propre pays entièrement faunus à savoir Ménagerie
     Perso, je pense plus au Libéria : un bout de terre loin de tout en territoire hostile, loin du lieu où les Afro-Américains ont vécu historiquement (à savoir en Amérique), sur un bout d’argile à la con qui ne manquera à personne, et où on leur dit : « Démerdez-vous à partir de maintenant, z’avez vot’ bite et vot’ couteau. »

Premièrement malgré un racisme, peut-être banalisé qui est encore censé planer dans l'époque de la série, on n'en a jamais ce ressenti.
     Ben, concrètement, on ne voit que peu de Faunus, hors Ménagerie. Ils sont donc une minorité au sein de la population. De plus, Blake explique dans le tome 1 que le respect a été gagné suite à la terreur organisée du White Fang. Donc à part des actes isolés et latents, il ne faudrait pas s’attendre à grand-chose. D’autant plus que le cœur de l’action se passe à Beacon majoritairement, soit le cœur cosmopolite du royaume, donc pas particulièrement le lieu où le racisme est le plus propice. On irait à la campagne profonde, ou dans des usines Schnee (il est souvent fait mention de travailleurs Faunus exploités voire réduits en esclavage), ce serait pas la même.
     Je pense que ça n’est jamais montré parce que ce n’est pas l’intérêt premier de la série que de nous raconter la lutte d’une ethnie pour la reconnaissance de ses droits. C’est une péripétie de l’histoire, pas son centre. C’est peut-être triste de traiter un sujet aussi grave comme une simple péripétie, mais je ne le trouve pas. Ça donne un fond crédible à un élément annexe. Après tout, dans notre monde aussi, le racisme est un élément secondaire dans les relations internationales (j’en veux pour preuve la Russie et les EUA qui sont alliés à des Arabes, alors qu’un Russe ou un Américain a des chances d’être raciste envers un Arabe, qui a aussi des chances de l’être).

Avec le White Fang, cette cause pourtant noble passe pour une haine mal dirigé et infondé de la part de personne qui se sont juste posé en victime alors qu'on devrait montrer qu'elles sont persécutés.
     Je crois que tu te plantes. Tous les persos anti-racisme sont bien considérés, toutes leurs actions non-violentes sont considérées comme unilatéralement bénéfiques et celles violentes comme à double tranchant, le racisme est montré (certes peu, certes des fois seulement évoqué, mais il est montré). Les White Fang n’ont pas gagné, du reste : Ménagerie est un Libéria mais où tes voisins ne sont pas des républiques bananières mais un espace sauvage peuplé de créatures conçues pour anéantir toute forme de vie intelligente, la Schnee Dust Company est toujours l’équivalent de n’importe quelle compagnie monopolistique du monde réel dans son traitement d’employés ne bénéficiant pas d’un État fort pour protéger leurs droits, et le racisme est toujours présent, même dans Beacon, qui est tellement la Nanterre du riche que j’ai peur de voir les sous-titres de la saison 6 en écriture exclusive.
     Le White Fang est un ennemi parce qu’il est violent, et il l’est parce qu’il est manipulé par Taurus.
     Le message de RWBY est simple, donc : la violence, c’est efficace, s’allier à des puissances maléfiques pour la bonne cause, c’est efficace, la haine et la trahison, c’est efficace, mais ça fait de vous quelqu’un de violent et de considéré comme mauvais, qui sera donc combattu par d’autres gens plus violents que vous encore.

     Après, il y a une différence entre avoir une idée et la montrer proprement. À titre personnel, la représentation de ce que je viens de te dire ne m’a posé aucun problème. Le simple fait que ça t’en ai posé un est très enrichissant, vu le pavé de choses intéressantes que ça t’aura – et j’espère nous aura – fait dire. :-]


     Au passage, viens on fait un RP où je vandalise ta chambre et écrit partout sur les murs que t’es une sale pute. C’est tune super bonne idée, il faut qu’on le fasse. x]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience:
Corps Enseignant
En ligne
Corps Enseignant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78
Liens Ⱡ : 381
Date d'inscription : 25/08/2017
MessageSujet: Re: Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé. Sam 15 Sep - 15:24
@Lim Kee-Young a écrit:Merci pour le brin de lecture.


(sans rire, certains arrivent à chialer car un personnage est noir maintenant. Dans quel monde on vit putain ?)
     Le problème est quand ça n’a aucun sens, pas que le perso soit noir en soi. La négritude est plus utilisé comme argument de vente pour attirer un public plus large, ou par moralisme mal placé (comme tous les moralismes) que par réelle volonté anti-raciste. Éviter l’omniprésence des Caucasiens dans la culture populaire ne devrait pas passer par un remplacement des icônes, mais par la création de nouvelles.
     Qu’est-ce qui serait le moins raciste et le plus efficace ? Faire de Ciri qui est en vrai une Polonaise pur-sang une noire, ou faire une série originale de fantaisie avec comme fond culturel les royaumes africains ? Saloper des icônes déjà existantes, ou en créer de nouvelles ?
     Mais comme ce n’est pas la question…


Effectivement, ce n'était qu'une introduction au problème.

Je dirais juste L, Hermione Granger et Torche humaine. Des figures qu'on a reconnu comme unanimement blanc qui se voit un jour jouer par un noir. Croit moi j'en ai vu des gens se plaindre sans même avoir vu les performances avant ça et que rien n'empêchait d'être jouer par cette couleur. Mais bon c'est un autre débat
et dans notre cas on parle pas de représentation rascisé mais de la démonstration du racisme


@Lim Kee-Young a écrit:Premièrement malgré un racisme, peut-être banalisé qui est encore censé planer dans l'époque de la série, on n'en a jamais ce ressenti.
     Ben, concrètement, on ne voit que peu de Faunus, hors Ménagerie. Ils sont donc une minorité au sein de la population. De plus, Blake explique dans le tome 1 que le respect a été gagné suite à la terreur organisée du White Fang. Donc à part des actes isolés et latents, il ne faudrait pas s’attendre à grand-chose. D’autant plus que le cœur de l’action se passe à Beacon majoritairement, soit le cœur cosmopolite du royaume, donc pas particulièrement le lieu où le racisme est le plus propice. On irait à la campagne profonde, ou dans des usines Schnee (il est souvent fait mention de travailleurs Faunus exploités voire réduits en esclavage), ce serait pas la même.
     Je pense que ça n’est jamais montré parce que ce n’est pas l’intérêt premier de la série que de nous raconter la lutte d’une ethnie pour la reconnaissance de ses droits. C’est une péripétie de l’histoire, pas son centre. C’est peut-être triste de traiter un sujet aussi grave comme une simple péripétie, mais je ne le trouve pas. Ça donne un fond crédible à un élément annexe. Après tout, dans notre monde aussi, le racisme est un élément secondaire dans les relations internationales (j’en veux pour preuve la Russie et les EUA qui sont alliés à des Arabes, alors qu’un Russe ou un Américain a des chances d’être raciste envers un Arabe, qui a aussi des chances de l’être).

C'est ce que j'explique rapidement. Ça reste un élément secondaire qui sert à instaurer une sorte de ligne de fréquentation entre les espèces. C'est comme dire dans un monde médi-fantasy que les Elfes et les Orc sont en guerre alors que ce n'est exploité qu'à quelques occasions seulement. C'est juste pour dire que c'est là. Le problème c'est quand le White Fang utilise ce racisme qui comme tu le dis n'as plus lieu d'être pour légitimer ses assauts et se poser en martyre.

@Lim Kee-Young a écrit:Avec le White Fang, cette cause pourtant noble passe pour une haine mal dirigé et infondé de la part de personne qui se sont juste posé en victime alors qu'on devrait montrer qu'elles sont persécutés.
     Je crois que tu te plantes. Tous les persos anti-racisme sont bien considérés, toutes leurs actions non-violentes sont considérées comme unilatéralement bénéfiques et celles violentes comme à double tranchant, le racisme est montré (certes peu, certes des fois seulement évoqué, mais il est montré). Les White Fang n’ont pas gagné, du reste : Ménagerie est un Libéria mais où tes voisins ne sont pas des républiques bananières mais un espace sauvage peuplé de créatures conçues pour anéantir toute forme de vie intelligente, la Schnee Dust Company est toujours l’équivalent de n’importe quelle compagnie monopolistique du monde réel dans son traitement d’employés ne bénéficiant pas d’un État fort pour protéger leurs droits, et le racisme est toujours présent, même dans Beacon, qui est tellement la Nanterre du riche que j’ai peur de voir les sous-titres de la saison 6 en écriture exclusive.
     Le White Fang est un ennemi parce qu’il est violent, et il l’est parce qu’il est manipulé par Taurus.
     Le message de RWBY est simple, donc : la violence, c’est efficace, s’allier à des puissances maléfiques pour la bonne cause, c’est efficace, la haine et la trahison, c’est efficace, mais ça fait de vous quelqu’un de violent et de considéré comme mauvais, qui sera donc combattu par d’autres gens plus violents que vous encore

Belle analyse. J'aime voir que je peux faire erreur aussi et effectivement je n'étais pas allé si loin dans ma perception du problème. Je peux pas tellement te donner tort là dessus au final

    
@Lim Kee-Young a écrit: Après, il y a une différence entre avoir une idée et la montrer proprement. À titre personnel, la représentation de ce que je viens de te dire ne m’a posé aucun problème. Le simple fait que ça t’en ai posé un est très enrichissant, vu le pavé de choses intéressantes que ça t’aura – et j’espère nous aura – fait dire. :-]

Effectivement. Mais le problème c'est que je vois beaucoup de fans, dans une logique de PLS de la série, prendre le moindre élément de la saga pour le décortiquer et dire en quoi c'est de la merde. L'ennui c'est que dans le cas des Faunus, comme j'ai tenté de le dire quelque part.

"Est-ce qu'on s'en fouterait pas un petit peu ?"

Oui le White Fang existe pour dramatiser ce racisme mais il n'est jamais resté qu'un problème de fond. Ce n'est pas comme je le disais les yeux d'argents qui est mis en lumière à la fin du volume 3 mais sur lequel on revient plus jamais. La représentation du problème de racisme est fait à son minimum et est qui plus est très efficace dans une oeuvre comme celle ci. Simplement montrer des panneaux d'interdiction, quelques portement d'oppressés et même la réconciliation des deux camps suffit amplement à parler du problème plutôt que le mettre sur le devant quitte à en dénaturer le propos comme le fait des oeuvres qui essaient de se mettre tout le monde dans la poche en dénonçant le racisme... Mais qui fait que le glorifier au final.

    
@Lim Kee-Young a écrit:Au passage, viens on fait un RP où je vandalise ta chambre et écrit partout sur les murs que t’es une sale pute. C’est tune super bonne idée, il faut qu’on le fasse. x]

Bah le problème c'est que connaissant Kray pour peu que vous arriviez à discuter plutôt que vous battre, vous pourriez être bonne contact (même copine hein x)) Vu que c'est une fille de caractère et est passé par la rue. Laisse lui juste le temps de récupérer ses jambes %)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Du racisme ? Et alors ? Les faunus et le racisme banalisé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: La Chambre de Nora :: L'Univers de RWBY :: Section SPOILERS-
Sauter vers: