Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
Liens Ⱡ : 0
Date d'inscription : 31/05/2018
MessageSujet: Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours] Jeu 31 Mai - 19:15
Karmijn Zalm
FT. [Francis Drake] de [Fate/Extra]

Âge : 29 ans
Genre : Femme
Groupe : Bandit
Situation familiale : Aucune attache
Semblance : Lui permet de repérer grâce à son pouvoir si une partie est molle, abîmée, endommagée et du coup si elle peut le détruire ou non. Ceci lui permet de révéler les points faibles de certaines armures ou autres choses afin de savoir où les attaquer, ceci fonctionne aussi pour savoir s'il possède quelque chose de solide dans un autre objet plus mou, tel une bague dans un gâteau, ou dans un estomac, une bourse pleine de pièces dans une poche. Ceci se base sur sa vision, qui lui permet aussi d'avoir une meilleure vision la nuit.
Arme : Des dagues boomerang pouvant aussi être utilisées comme de revolver, elle possède aussi une épée pouvant servir de fusil de précision ainsi que de longue-vue.
Caractère

Écrire ici, au moins 300 mots

Physique

Écrire ici, au moins 200 mots


Histoire

De tous les souvenirs qu'elle a eu de sa jeunesse, Kalmijn Zalm n'a pas toujours été bandit, du moins elle n'est pas née dans le milieu du vandalisme et du chacun pour soi. Mais elle avait été séparée de ses parents beaucoup trop tôt pour se souvenir de leurs visages, juste quelques souvenir d'une maison, ainsi que de certaines expressions qu'ils avaient, quelque chose qui sonnait plutôt paysan, et qui étaient morts paysans d'après les dires des bandits qui avaient razié son village, et qui avaient décidé de s'emmerder à s'occuper d'une gamine qui ne savait pas encore parler. Pourquoi ? Parce que le chef voulait s'entraîner à devenir un bon père, et que les autres gosses n'avaient pas survécu à sa méthode qui demandait à improviser des manières bien à lui de vivre et survivre. Par exemple, il n'était pas un bon nourrisseur, son premier bébé kidnappé avait fini à l'intoxication alimentaire car on le forçait à manger de la viande alors qu'il n'avait pas encore de dents, et le lait qu'il buvait était de mauvaise facture, fermenté pour la plupart du temps. Grâce au second bébé, il avait compris que le laisser seul pour aller pisser dans la forêt, c'était le meilleur moyen pour le perdre, et sûrement le mener vers des Grimms. Le troisième avait vécu assez longtemps, mais il fallait croire que celui-ci ne savait pas se battre, à trois ans, il s'était fait sauter la cervelle en jouant avec un pistolet. Le dernier, lui, était tombé du hamac et s'était brisé les vertêbres. A chaque mort, il prenait des notes, pour terminer avec une Karmijn qui commençait à dormir dans une sorte de lit entourée de murs épais, infranchissable pour quelqu'un de son gabarit, à chasser et participer aux raziats dans une cage adaptée à sa taille. Le chef la trouvait si mignonne qu'il l'utilisait comme piège en faisant croire qu'il s'agissait là d'un otage... Et ce n'était pas la chose la plus fausse qu'il ait pu dire. Loin de là même. Et la nourriture était choisie par le chef lui-même, qui devenait vraiment bon à devenir un parent. Il avait même retiré les balles d'un pistolet pour le lui donner, qu'elle joue avec. Maintenant, il ne restait plus qu'à trouver la femme...

Ce fut la pauvre Karol Zalm qui accepta d'être sa femme, au risque de perdre sa tête, et dut s'adapter au fait que malheureusement, certains bandits respectaient la règle du « on ne couche pas à la femme du chef » mais rien n'étaient dit pour la peloter. Ce fut elle qui apprit à tout le monde que la fillette qui n'avait pas encore de nom n'était pas un garçon émasculé, chose que tous les bandits avaient cru, mais bien une fille. Son rang s'éleva donc de femme du chef à professeur d'éducation sexuelle. Grâce à cela, tous purent apprendre à faire la différence entre un homme et une femme, mais pas comment élever un enfant, parce qu'elle avait moins de connaissances que son mari, qui lui fit part de son apprentissage, sage et mesuré, demandant la mort de cinq enfants seulement. Ce fut donc dans cet environnement, où les bandits apprirent à leur dépent que les petites filles ça ne donnait pas envie de les peloter, et surtout que le chef il aimait pas ça, alors que quand c'était sa femme, il ne disait rien. Une sorte d'attachement s'était créé entre les deux, une protection et un émoi d'avoir fait survivre enfin quelqu'un aussi longtemps, comme si la malédiction des enfants à la mort prématurée était passée. Il enseigna l'art des armes et l'art du vol à la petite, qui s'entraîner pour le moment sur des personnes qui jouaient le jeu, et se laissaient avoir en plaçant la part du butin qu'ils devaient à leur boss bien en évidence. Puis après plusieurs années, ils remarquèrent que ce n'était pas que ça qui disparaissait, et Rouj Sen il aimait pas trop ça, qu'on lui vole ses bourses cachées, les autres membres non plus. Mais ils étaient épatés par le fait qu'une personne aussi petite puisse les avoir aussi facilement, et surtout repère aussi bien les endroits où devaient se trouver tous leurs trésors.

Karmijn, puisque ce fut le nom tardif qu'on lui donna, lorsqu'on fut sûr qu'elle allait survivre, était heureuse de vivre comme ça. Pas à sauter sur tous les coins, mais elle y apprit beaucoup de choses sur la survie, sur les vols et sur d'autres choses comme la prise de parole et la confiance en soi. Pas trop combattante, elle savait qu'elle allait quand-même devoir se servir de tout cela pour survivre, se servant de sa vision pour dérober facilement les gens, trouver des coffres cachés, des cachettes à bijoux qui n'avaient pas encore été explorées. Très rapidement, elle devint la fouilleuse du groupe, prenant les risques pour débusquer les meilleurs trésors. L'un d'eux ne cachait pas de pièces, mais une créature qui vint lui enlever son chef, son père, en échange d'une vilaine balafre au visage. Et si les prétendants pour reprendre les rênes étaient nombreux, ils n'étaient pas aussi malins, ni aussi forts que celle qui prit, assez jeune, le pouvoir sur tout ce beau monde. De plus, elle allait les mener vers les richesses grâce à son talent qui était plutôt rare. Cependant, le groupe prit un changement radical dans sa manière de procéder. Après une attaque en raid qui prit trop de temps et coûta la vie de nombreux hommes, elle fit connaissance avec les premiers Huntsmen qui lui avaient été donnés de voir. Elle et les survivants furent poursuivis jusqu'à leur camps, qui fut totalement détruit, et ils se réfugièrent vers la mer, où les combattants battaillèrent pour repousser l'assault avec succès. Intriguée par les armes que possédaient ces hommes, de bien meilleure facture

Un peu de vous

Âge : Votre âge
Comment avez-vous connu le forum : C'est mon second compte d'Ivory A+B=Z
Commentaire : Des remarques ou autres qui vous viennent en tête
Un peu plus de vous : Selon votre inspiration ou à la gloire des points de suspension
Code de règlement :

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 2
Expérience:
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Liens Ⱡ : 4472
Date d'inscription : 10/04/2017
MessageSujet: Re: Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours] Lun 16 Juil - 2:46
Salut. Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience:
Huntsmen & Huntresses
Huntsmen & Huntresses
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 87
Liens Ⱡ : 730
Date d'inscription : 04/12/2017
MessageSujet: Re: Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours] Jeu 2 Aoû - 18:06
ça arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours]
Revenir en haut Aller en bas
Karmijn Zalm, une bandit pas contente ! [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation-
Sauter vers: