Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Liens Ⱡ : 0
Date d'inscription : 06/02/2018
MessageSujet: Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI) Sam 10 Fév - 16:30
Alexander Parme
FT. Dessin de moi-même !


Âge : 23 ans
Genre : Homme
Groupe : White Fang
Situation familiale : Famille entièrement faunus, cadet avec deux grandes sœurs

Semblance : Scorpio-Berserker : Il s’agit d’une carapace recouvrant plusieurs parties de son corps, tels que sa tête, ses cuisses, son buste ou encore sa queue. Sa main gauche se voit équipée d’une imposante pince. Sa défense se retrouve ainsi améliorée tout en lui offrant la possibilité d’adopter un style plus agressif pendant un temps limité. En effet, il ne peut rester indéfiniment dans cette forme étant donné que son armure utilise son propre venin – produit en plus grande quantité le temps de la semblance – comme ressource. Plus il l’utilise longtemps ou de manière intense, plus ce venin risque de se retourner contre lui. Tant que son aura est présente, elle se fait consommer. En l'absence de celle-ci, elle peut lui faire subir des séquelles irréversibles s’il en abuse.

Arme : Son arme est un fouet avec une lanière aux couleurs violacées, rosées, et scintillantes. Long et léger, il est idéal pour imposer une certaine distance. Ce fouet peut dégager une fine pellicule d’eau autour de la lanière. Alexander apprécie l’utiliser en y injectant de l’acide gastrique, celui-ci acidifiant ainsi temporairement le fouet. Le résultat est que lorsqu’un coup est porté, l’acide, s’il s’y est bien déposé, peut chercher à brûler l’aura sur un court laps de temps. Néanmoins, exposé à l’air sous cette forme, il ne peut rester indéfiniment sur le fouet. L'organisme n'est donc évidemment affecté qu'en absence d'aura.
L’arme est capable de se transformer en une lance à haute pression. Le pommeau devient le canon de l’arme et le reste du fouet en devient un réservoir plus compact, utilisant comme projectile. Là aussi, il y a possibilité de donner ce côté acidifiant, cette fois-ci pouvant être conservé dans le réservoir. L’arme a été personnalisée et s’accroche le long de son bras afin d’assurer la stabilité, en l’absence de possibilité d’utiliser son autre bras.
Une des contraintes à cet effet acide est qu’il doit en injecter une quantité suffisante. Ce qui fait qu’il lui faut un peu de temps avant d’en produire suffisamment pour son arme.
Caractère

Lorsqu’il était plus jeune, on aurait pu croire que ce faunus devienne quelqu’un d’assez pacifiste, sans pour autant se laisser marcher sur les pieds. Plutôt à devenir dans le genre des White Fangs en général, en fait. Telle son éducation avait été. Mais les choses ont tourné différemment. A croire que le scorpion était condamné à  tenir la réputation de l’arachnide duquel il tient. S’il adhère au groupe et y est entré, il tend de plus en plus à pencher du côté des extrêmes. En effet, pour lui, les choses ne peuvent bouger si on ne fait pas preuve d’un peu de violence. Les mots ne suffisent pas, les actes doivent être présents, plus qu’en paradant avec des slogans. Oser lever la main lorsqu’on est témoin d’injustice. Mettre un terme à une oppression par la force. De ce fait, il peut être parfois considéré comme un bandit plus qu’autre chose. A chacun de juger s’il dessert sa cause ou non... Cependant, comme rien n’est gravé dans le marbre, de bonnes personnes pourraient tendre à le faire sortir de cette attirance avec les extrêmes, tout comme de mauvaises personnes pourraient l’enfoncer là-dedans.
Son choix fait-il de lui quelqu’un de foncièrement méchant ? Pour lui, ce n’est pas le cas. Tout comme il ne prétend pas être foncièrement gentil parce que ses intentions visent – de base du moins – quelque chose de juste. Ce n’est pas un être manichéen qu’il faut voir à travers lui, au contraire. Il n’est ni tout noir, ni tout blanc. Les bonnes actions peuvent être dictées par de mauvaises intentions, tout comme de mauvais actes peuvent être réalisés pour de bonnes raisons. Mais il peut parfois s’avérer être un peu naïf, voir un peu manipulable si on comprend comment il fonctionne.

Il a une assurance en ses compétences, notamment en termes de combats, de mouvements, d’efforts. Tout de même rationnel, au moins sur ce plan, il n’hésitera pas à fuir si la situation l’exige. Si cela s’apparente à de la lâcheté, il sera le premier à assumer en affirmant que les plus grandes victoires reposent sur des actes lâches.
Socialement parlant, il peut se révéler tout à fait agréable. C’est même plutôt quelqu’un ayant un naturel assez positif, notamment dans ses convictions. Des convictions qu’il assume pleinement, résultant d’une confiance acquise à force d’un long travail sur soi. Son adolescence ne lui a pas été très simple à vivre, entre sa semblance qu’il craignait, son handicap, une attirance pour la gente masculine, ou encore le fait de se rendre compte du manque d’équité entre humain et faunus.

Enfin, il prend très à cœur ses objectifs, qu’ils soient personnels ou venant d’une personne tierce.

Physique

C’est un faunus d’un peu moins d’1m80, ne possédant pas une musculature bien développée. Ainsi plutôt frêle en apparence, il dispose néanmoins de compétences physiques lui permettant d’allier sa finesse de corps à des mouvements rapides et agiles, comblant sa lacune musculaire. Son visage a un côté assez rond/ovale, doté d’yeux d’un vert assez foncé, se rapprochant du gris. Ses cheveux courts, dans un style plutôt décoiffé, sont menés vers l’arrière, avec une mèche en l’air à l’avant.
Son bras gauche est nécrosé par endroit, résultat d’une semblance découverte dans de mauvaises conditions. Les conséquences ne sont pas qu’apparents car cela a entraîné une perte partielle de la motricité et de la sensibilité de son bras. Il ne peut donc faire tous les efforts qu’il désire avec, à part quand il utilise sa semblance, si ce n’est des choses telles que prendre légèrement appui dessus. Etant un faunus, il possède évidemment une partie animale. Celle-ci s’est manifestée en tant que queue de scorpion héritée par chance de son père – bien qu’elle ne soit pas similaire en tout point de vue - dont le dard sécrète un venin auquel se mélange un acide gastrique. Contrairement à ce que l’on peut imaginer, il n’utilise que très peu son dard en lui-même en combat. C’est une sorte de point faible auquel il fait très attention. Néanmoins, afin de masquer cette faiblesse, il n’hésite pas à l’utiliser dans un but, par exemple, d’intimidation.

N’appréciant pas avoir trop de choses sur lui, en plus de vouloir optimiser mouvements, déplacements et vitesse, il privilégie des vêtements légers qui ne l’encombrent pas. Habituellement, une simple combinaison pantalon/t-shirt aux couleurs complémentaires à celles de sa queue et de son fouet lui suffit. Autant dire que le froid n’est pas sa tasse de thé. Ce qui ne le quitte pas néanmoins sont des signes distinctifs tels qu’une cape à deux niveaux. Un premier niveau plus long, séparé en deux afin de laisser sa queue de scorpion dépasser sans encombre. Le deuxième niveau, plus court et au-dessus du premier niveau, a été en parti arraché suite à un affrontement difficile. On peut y voir une teinte rosée dessus, issue de son poison. Il ne s’en sépare cependant pas, l’utilisant comme une sorte de rappel pour lui-même de la cruauté se cachant dans ce monde. En plus d’apprécier un certain effet que cela donne.
De plus, grand aficionados de pierres précieuses, il apprécie en disposer sur sa tenue. Que ce soit sur son torse, en attache pour sa cape ou en tant que « pendentifs » au niveau de ses manches, il ne souhaite pas s’en séparer. Si vous vous demandez si ces « pendentifs » le gênent là où ils sont placés, il vous répondra que non. Si vous lui demandez pourquoi il les a placés ici, il vous dira qu’il aime bien. Un petit effet clinquant qui accompagne ses mouvements souvent amples. S’en dégage une certaine richesse contrastant avec un aspect plus anodin, voir un peu à la rue vu sa cape déchirée. Au final, sa tenue raconte vaguement son histoire. Du confort, il s’est engagé dans une voie bien moins enviable et plus difficile.

L’agilité étant son point fort, il ne reste jamais droit comme un piquet lorsqu’il agit sérieusement. Il ne tient pas en place, et le fera rapidement savoir. Sa queue lui sert énormément acrobatiquement parlant, n’hésitant pas à y faire appel pour s’accrocher à des endroits au lieu d’utiliser son bras handicapé.

En utilisant sa semblance, une armure violette, à l’aspect carapace recouvre en partie son corps. Sa tête est protégée aussi bien au niveau du crâne qu’à la mâchoire. Son torse est recouvert par l’armure qui se voit ornée de ses pierres précieuses. Des épaulières sont troquées avec ses manches et des protèges au niveau des avant-bras assurent également une certaine défense à ce niveau. Sa main droite est recouverte d’un gant tandis que sa main gauche, regagnant pendant cet instant toute motricité et sensibilité perdue, se voit attribuée d’une grosse pince, dont la partie supérieure se divise en trois. A l’arrière, à la place d’un niveau de sa cape, deux « ailes » sont présentes, permettant d’ajuster son centre de gravité et sa stabilité selon leur positionnement, en plus d’offrir une protection mobile dorsale. Son pantalon est échangé pour une épaisse protection au niveau du bassin et des cuisses, mais laisse à découvert le reste de ses jambes. Ses chaussures sont aussi remplacées par des pieds dotés de trois griffes à l’avant et une à l’arrière. Enfin, sa queue a également droit à une protection, mais elle perd un peu en souplesse.

En bonus, le dessin du personnage : https://www.zupimages.net/up/18/06/p507.png
Et avec semblance : https://www.zupimages.net/up/18/06/0vhc.png


Histoire

Alexander, lors de son enfance, pouvait être assimilé à une bonne majorité d’enfant vivant dans le confort, à Mistral. Insouciant du monde qui l’entourait. Il grandissait juste plutôt paisiblement, ignorant en grande partie la peur causée par les Grimms, et se développant dans son cocon familial. Une naïveté certaine sur ce monde qui, sans qu’il ne le sache, commençait déjà à le discriminer. Inconsciemment, car bien des jeunes de son âge se voyaient inculquer certaines valeurs impliquant un phénomène de domination de l’humain sur le faunus. De petites phrases, des petites expressions, des « rôles » qu’on lui donnait plus facilement, etc. Il faut dire aussi qu’il n’était pas le faunus le plus discret. En effet, il avait eu la chance d’hériter de la caractéristique animale de son père : une queue de scorpion. Bien qu’elle n’était pas similaire en tout point de vue, c’était une chance car il avait un modèle pour mieux appréhender cette partie du corps. Peut-être que cela exerçait une forme d’intimidation involontaire qu’il exerçait avec cela face aux autres enfants. Après tout, c’était un attribut assez dangereux. Ou bien était-ce de la jalousie ? Les applications à cette queue pouvaient être multiples et offraient un moyen de se défendre naturellement. Quoiqu’il en soit, ce qu’il voyait, ce qu’il subissait même, lui paraissait normal.
De toute façon, il avait une famille aimante. Et surtout, il avait la chance d’avoir Camilla, une de ses deux grandes sœurs. Trois ans de plus, certes, mais elle n’était pas l’aînée non plus. Cette sœur qui se rapprochait le plus de son âge, bien que surdouée, était très proche de lui. Ensemble, ils développaient une forme de rivalité. Faunus elle aussi, elle s’était retrouvée avec des griffes de tigres. Autre attribut pouvant être dangereux, étant aussi des moyens de défense naturels. En un sens, cela les rapprochait, d’autant plus qu’ils débordaient d’énergie. Mais ce qu’elle avait de plus, c’est qu’elle comprenait mieux, et plus rapidement le monde qu’il l’entourait. C’est pourquoi elle ne cessait de faire des remarques sur ce qui était bien, et ce qui l’était moins. C’est grâce à elle que, au fur et à mesure des années, Alexander comprenait petit à petit le fossé qui pouvait séparer bien des humains aux faunus. Pas tous, heureusement. De plus, Camilla avait tendance à mieux réaliser le potentiel que cachait le scorpion. Mieux que ses parents, même, étant donné qu’elle ne cessait de le côtoyer, de jouer avec, de se battre avec... Pour le coup, s’il y avait bien une chose sur laquelle Alexander était meilleur, c’était bien se battre. Une agilité naturelle, héritée de son père, accompagné de la distance qu’il mettait instinctivement à l’aide de sa queue lui permettait de remporter leurs chamailleries. Et pourtant, sa sœur était aussi une vraie pile à énergie. Elle en parlait régulièrement à ses parents, mais eux préféraient fermer les yeux dessus. Elle ne rapportait pas ça pour qu’ils le punissent, mais plutôt pour qu’ils puissent en faire quelque chose.

Les parents... Ils n’étaient pas forcément tout blanc. Karina et Andreas. Deux faunus. L’un, comme dit précédemment, avait sa queue de scorpion. Andreas avait d’ailleurs été par le passé un bandit, croyant qu’il ne pourrait atteindre son but autrement. Ce n’était pas vraiment qu’il était rempli de mauvaises intentions, mais plutôt qu’il désirait accumuler des richesses afin de prospérer tranquillement avec une famille à Mistral, royaume d’où il est natif. Autant dire qu’il avait réussit son coup. Il n’avait pas hésité à voyager en s’appropriant un maximum de richesses. Aujourd’hui, il a cessé ses activités, vivant suffisamment paisiblement à Mistral. Résultat de longues années de dur labeur. Il reste néanmoins discret, afin de se fondre dans la masse et dissimuler son passé. S’il avait fermé les yeux sur les talents de son fils, c’était par crainte qu’il ne devienne à son tour un bandit. C’est pourquoi il n’avait jamais parlé de cela à ses enfants.
Quant à la mère, elle avait eu droit à des crocs de tigre. Elle a pu se hisser dans des postes suffisamment glorifiant afin de gagner sa vie, notamment grâce à des talents artistiques assez poussés. Aidée par les richesses apportées par son mari, elle a pu se démener pour devenir une personne respectée. Aujourd’hui, elle sert de « caution légale », afin de légitimé leur aisance financière et bijoux qu’ils pouvaient posséder. Néanmoins, elle reste aussi une personne discrète, protégeant également le passé de son mari qu’elle a accepté.
Ce qui néanmoins les lie malgré leurs chemins opposés n’est autre que le fait d’avoir dû se cacher, de subir une pression à cause du traitement plus ou moins subi par leur espèce. C’est pourquoi ils cherchent à aider la cause faunus via les White Fangs. S’ils n’en font parti directement, ils participent en les aidant financièrement, pensant régulièrement à leur faire un don. Cependant, Karina va au-delà de cela, ayant réussi à pousser leur première fille, Elena, à faire directement parti de l’organisation.

Elena, sept ans de plus qu’Alexander. Elle était un exemple pour son frère et sa sœur. Les deux la voyaient comme la grande sœur protectrice, qui leur partager ses connaissances et ses histoires. Lorsqu’elle avait rejoins les White Fangs, elle les aida à mieux comprendre les oppressions subies par les faunus et tout ce qu’il pouvait se passer dans ce monde. Moins présente cependant, elle ne constatait pas le talent d’Alexander. Néanmoins, grâce à Camilla, elle put comprendre qu’il pouvait avoir son rôle à jouer, d’une manière ou d’une autre. Ce qui lui poussa à parler avec leur mère, dans le but de convaincre Andreas d’enseigner quelques trucs au jeune scorpion. Jouant la carte de l’association, elle finit par accepter de convaincre son mari. Mari qui finalement, au gré de multiples discussions, finit par céder. Aux oreilles d’Alexander, c’était afin de lui apprendre à se sortir de mauvaises passes face à des gens agressifs ou des Grimms. Ce n’était pas du combat qu’il enseignait, mais tout l’art d’acrobaties, de l’agilité. Le jeune fut assez enthousiaste face à cette idée.

Ce fut bien plus tard, vers sa quinzième année qu’un événement déterminant pour sa vie future survint. Le jour où il découvrit sa semblance. Si l’événement pourrait presque paraître anodin en soit, ce fut surtout la manière dont il découvrit cela qui le marqua. Accompagné de ses deux sœurs, ils se promenaient un peu trop loin des zones paisibles de la ville, guidés par Elena. Résultat, ils furent assez rapidement attaqués par des bandits. Les choses se passèrent rapidement. Les agresseurs étaient expérimentés, les mettant facilement en déroute, semblant ignorer les tentatives de défense du trio. Alexander se démenait pour esquiver les coups, mais son inexpérience put rapidement se faire ressentir.
Apeuré, mis en stress, craignant pour sa vie et celle de ses sœurs, l’adrénaline du faunus était à son comble. Et c’est sûrement cela qui força le scorpion à éveiller sa semblance. En un instant, il se retrouva avec une armure recouvrant divers parties du corps. De quoi le pousser à prendre plus de risques pour repousser les agresseurs. Malheureusement, les choses ne pouvaient pas être aussi simples. Ce n’était pas simplement en faisant intervenir sa semblance qu’il était capable de la maîtriser. Et cela, il le constata rapidement en ressentant une violente douleur dans son bras gauche. C’était comme si son propre venin circulait dans tout son corps à forte dose et s’accumulait dans son bras. De quoi lui arracher un terrible cri de douleur. On put rapidement apercevoir des changements sur la peau de ce bras. Une teinte se rapprochant du violet foncé, voir du noir. Un aspect peu enviable, qui ne traduisait nul autre qu’une peau se nécrosant. Voilà comment se manifestait le manque de contrôle de sa semblance. Sa propre force, son propre venin, se retournait contre lui. Et étant donné qu'il ne savait utiliser son aura, celle-ci ne fut pas d'un grand secours, rapidement consumée par cette force qui lui était propre. Cela couplé aux bandits, il ne tarda pas à tomber dans le coma, inquiétant ses sœurs au plus haut point. Heureusement, des apparents huntsman, faunus, intervinrent, chassant leurs agresseurs, tout en prenant rapidement en charge Alexander, dont l'armure disparut de façon tout aussi fugace qu’elle était apparue.

Suite à ce malheureux épisode, les conclusions en furent qu’Alexander ne se sentait plus d’utiliser son bras blessé comme il le désirerait, fragilisé par cette nécrose. De plus, il refusa catégoriquement pendant un certain temps de faire quoique ce soit tel que les entraînements de son père. Il avait terriblement peur de sa semblance, qu’elle se manifeste à nouveau et qu’elle lui fasse plus de mal qu’autre chose. Cette capacité ne s’apparentait nul autre qu’un véritable cadeau empoisonné de la vie... Il dû d’ailleurs apprendre à utiliser son bras droit, étant à l’origine gaucher. Néanmoins, de multiples discussions entre ses parents et Elena menèrent à une conclusion. Ils désiraient qu’Alexander devienne un huntsman. C’était le meilleur moyen pour lui de prendre confiance, d’apprendre à ne plus avoir peur de sa semblance. En la contrôlant tout en sachant maîtriser son aura, il saurait ainsi éviter de se faire du mal et en tirerait parti. De plus, il n’aurait plus à craindre de tels épisodes face à des bandits. Et enfin, un faunus huntsman, c’était toujours bon à prendre pour leur cause d’égalité. S’il était d’abord réticent à l’idée, c’est Camilla qui finit par l'aider à regagner un peu de confiance, à susciter sa curiosité et son désir de se sortir de cette peur qui le tourmentait, et donc le convaincre d’y aller. Avant de s'y engager, il reprit petit à petit ses entraînements afin de démontrer qu'il n'avait pas perdu ce qu'il avait acquis avec son père, tout en apprenant à gérer cela sans pouvoir véritablement utiliser son bras handicapé.

Le début ne fut pas simple. Voir laborieux. A cause de sa semblance, lorsqu’elle intervenait. Cela le paniquait, perdant son sang-froid. Et risquant à plusieurs reprises de subir d’autres dégâts corporels tant que son apprentissage de l'aura était à un trop bas niveau. Néanmoins, encadré, jamais laissé seul, il reçut de nombreux conseils afin de stabiliser cette force, bien qu’elle lui soit unique. Ce fut au terme d’un long temps de travail qu’il réussit à vraiment la contrôler et à apprendre à ne plus avoir peur. Ainsi, il put continuer sa formation, tout en décidant de se munir de son fouet qui, à ses yeux, allait de paire avec sa queue. Se focalisant sur sa technique, sa vitesse et son agilité, il apprit à mettre en place de multiples stratégies imposant une distance entre lui et ses opposants.

En sortant de sa formation, tout portait à croire qu’il deviendrait un huntsman. Malheureusement, la perspective de continuellement risquer sa vie face à des Grimms ne lui plaisait pas spécialement. Mais surtout, Elena lui avait proposé de rejoindre les White Fangs. Elle lui expliqua que des talents comme les siens étaient les bienvenus dans l’association. Il ne comprenait pas de suite où elle voulait en venir étant donné que l’organisation était pacifique. Mais elle finit par lui révéler qu’elle travaillait avec ceux qu’elle considérait comme sachant réellement œuvrer pour leur cause, à savoir les plus extrêmes. Discrètement, elle lui dévoila même le masque au motif des Grimms. Autant dire qu’Alexander fut assez surpris. Néanmoins, elle sut se montrer convaincante. Mieux encore, elle fit preuve d’honnêteté en lui racontant quelque chose qu’elle gardait depuis un moment pour elle.

C’était elle. Elle qui avait organisé le coup de l’attaque des bandits lors du réveil de sa semblance.

Mais ce n’était pas sans bonnes intentions. Ce qu’elle avait désiré à travers cela, c’était de lui faire prendre pleinement conscience de ses capacités qu'elle avait aperçu grâce à Camilla et les entraînements de leur père, en réveillant sa semblance et de le pousser à sortir de sa zone de confort. A le faire grandir, le changer en une personne capable de choses concrètes. En fait, elle avait déjà tenté à de multiples reprises par le passé de découvrir la semblance de son frère. Elle avait donc finit par prendre une décision, prévoyant son coup à l’aide de camarades extrémistes, certains jouant le rôle des bandits et les autres des huntsman, bien qu’en réalité ils ne l’étaient pas. Malheureusement, elle n’avait pas prévu que cela tournerait de cette manière et causerait une telle blessure à son frère. Alexander avait une bonne raison de lui en vouloir et de ne pas la suivre. Au début, l'annonce lui avait fait bizarre. Il ne savait pas trop quoi en penser. Il dût prendre quelques jours pour laisser mûrir sa réflexion. Au final, il l’excusa, expliquant que sans cela, il n’aurait pas suivit cette formation qui lui avait beaucoup apporté, et donc que dans d’autres scénarios possibles, il aurait pu mal finir. De plus, avec cette formation. Il était plus assuré, capable de se défendre, ainsi que de protéger des personnes comme Camilla, et sentait qu’il pouvait apporter quelque chose à ce monde désormais. Sa décision fut prise. Il accepta de rejoindre sa sœur. S’il était réticent à prendre le masque, il adhérait à l’optique de faire preuve de force plutôt que de simplement parader pacifiquement. Petit à petit, il commençait à basculer dans la branche de l’extrémisme. Cela ne l’empêchant pas de participer aux manœuvres pacifiques de l’organisation.

Aujourd’hui, il réalise donc pleinement l’inégalité entre humains et faunus, notamment celle qu’il avait endurée sans le savoir au cours de son enfance. Il lui arrive parfois de participer à des manœuvres nocturnes avec un petit groupe, formé d’Elena et ceux qui avaient participé à l’événement de ses quinze ans. A côté de ça, il veille sur Camilla, elle ayant préférer suivre les traces de sa mère. Néanmoins, il ignore toujours l’intégralité des actes d’Elena, sa sœur n’hésitant pas à approcher des personnes peu recommandables... Quitte à s’éloigner des White Fangs. Ou du moins, de leur but premier.

Un peu de vous

Âge : 21 ans
Comment avez-vous connu le forum : La personne se cachant derrière Lelies Glass arrivé en même temps que moi a eu peur de s’inscrire tout seul, alors il m’a demandé de venir. J’étais d’abord un peu réticent, ne connaissant pas vraiment l’univers, mais voir qu’il est affirmé que vous accueillez ceux qui n’y connaissent rien à bras ouverts, j’ai finalement décidé de tenter (en plus de fortement apprécié les rps à auto-modération !).
Commentaire : J’espère ne pas avoir raconté de trucs incohérents ou impossibles. Si c’est le cas, j’espère que vous ne mordez pas trop fort. Et ne considérez pas l’effet sur le fouet sur mes dessins aussi prononcé, c’est juste qu’ils ont été réalisé avant de découvrir ce forum.
Un peu plus de vous : AAAAAAAH
Code de règlement :

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Liens Ⱡ : 0
Date d'inscription : 06/02/2018
MessageSujet: Re: Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI) Dim 18 Fév - 12:52
Hello, un up pour ne pas tomber dans l'oublie, surtout si j'ai des choses à corriger. :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 134
Liens Ⱡ : 9450
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI) Lun 19 Fév - 15:12
Pouet pouet

Commençons par le commencement.
En ce qui concerne la semblance et l'arme, il n'y a pas trop de soucis du côté du staff, hormis un petit détail avant de continuer la suite.

En effet, il ne faut oublier que ton venin, qu'il agisse sur un adversaire ou sur toi (lors de l'activation de ta semblance par exemple) agit d'abord sur l'aura (si aura il y a) avant d'attaquer la vitalité. A

Ainsi, avant de subir des séquelles, toi comme ton ennemis aurez d'abord dû épuiser votre aura avant que le poison n'agisse sur l'organisme.

Voilou, je te laisse corriger ce petit détail et en attendant, je corrige la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Liens Ⱡ : 0
Date d'inscription : 06/02/2018
MessageSujet: Re: Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI) Lun 19 Fév - 17:18
Voilà, j'ai précisé ça où ça manquait et corrigé là où ça faisait incohérent, je pense. J'attends donc la suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI)
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Parme, pour vous aiguiller (FINI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation-
Sauter vers: