Musique, maestro! (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation :: Archivée
Invité
Invité
MessageSujet: Musique, maestro! (fini) Dim 26 Nov - 23:44
Deltiam Mizukaze
FT. [Ciel] de [Elsword]

Âge : 23 années
Genre : Homme
Groupe : Huntsman
Situation familiale : Un frère aîné
Semblance : "Shimofuri", le souffle givré: il émane de Mizukaze, entre autre, un souffle qui glace tout ce qui peut se trouver autour de lui. En fonction de la matière qui sera gelée la glace sera plus ou moins épaisse et solide. L'Huntsman s'en sert principalement pour booster ses capacités, sa vitesse, et pour ralentir la/les cible/s. Comme il est particulièrement à l'aise sur la glace il l'utilise couramment: en conséquence, là où n'importe qui s'épuiserait petit à petit, lui peut se permettre d'user de sa semblance plus souvent puisque son endurance est plus élevée. En revanche, l'inconvénient est qu'il tolère bien moins les sons très aiguë et les températures Neutres/élevées.
Arme : Ce qui ressemble à une croix derrière lui cache en fait deux armes: Un Pistolame ainsi qu'un Canon. Cet armement ne pèse pas autant qu'on peut se le figurer au premier coup d'oeil. Ces objets ont étés forgés dans un matériaux particulier et ont volontairement étés "épaissis" afin d'équilibrer le tout. Sur le haut de la croix, Mizukaze peut décrocher le pistolame, et c'est en dessous que se trouve le canon. C'est une poignée sur le côté qui lui permet de tenir le canon. Quand il utilise l'armement lourd il ne peut pas se déplacer aisément, d'où l'utilité du shimo no kishi dans cette situation. Le canon à particule n'a d'ailleurs pas été fait pour blesser. Les projectiles ont principalement pour but de repousser, ralentir la cible et l'épuiser.
Caractère


Manichéen_  Des principes fondamentaux lui ayants étés inculqués dès son plus jeune âge, Mizukaze devait forcément évoluer dans cette direction: il se trouve être un homme foncièrement bon. Que les gens en aient besoin ou non il sera toujours prêt à apporter son aide. On l'apprécie tant pour son côté serviable que cette part chaleureuse de lui. Ce n'est même pas le fait d'apprécier se sentir aussi utile, c'est naturel. Il aime soutenir ceux qui l'entourent et le fait volontiers. Il n'y a pas à réfléchir à ce propos. En revanche, si sa gentillesse n'à d'égale que son honnêteté, ça ne veux pas dire qu'il sera franc et sincère. Même en étant un personnage droit et juste, l'artiste se sentira toujours incapable d'affronter les plus susceptibles. Avec ceux-là il aura tendance à se montrer plus évasif, et se refusera à prendre le risque de blesser qui que ce soit. Le tact fait donc parti de son vocabulaire.
Il faut dire que ce Huntsman n'a pas réellement une haute opinion de lui. Son manque de confiance le pousse à se montrer plus prudent que d'autres. C'est le genre de type passif, qui évite l'affrontement, en somme. Le genre de type doté d'une patience sans limite, assez détaché. Il ne s'attarde pas sur des futilités et se concentre généralement sur l'important.

Mélancolique_ Mizukaze est facile à cerner. Pourtant, ironiquement, on s'imagine difficilement ce qui peut se trouver dans sa petite tête. Sans dire de lui qu'il est un rêveur, on peut le décrire comme étant un personnage serein, voire apaisant. On peut aussi lui trouver un air plus ou moins triste, ou songeur.
Le jeune Deltiam se trouve être quelqu'un de très impliqué. Pour faire preuve d'autant de méticulosité, pour être autant appliqué dans chaque tâche qu'il entreprend il faudrait forcément qu'il soit intéressé par la tâche en question, pense-t-on souvent. Eh bien non. Dans son cas, il tire ses talents de sentiments différents d'à l'accoutumé. Pour être créatif et réussir ce que l'on modèle il n'est pas nécessaire d'aimer ça. Qu'il s'agisse de textes, dessins, ou... partitions.

Porter des masques est une image qui est utilisée pour décrire des gens qui adaptent leur personnalité en fonction d'une situation précise, ou face à un genre/ un groupe de personnes. Pour Mizukaze on ne peut donc pas utiliser ces mots. Jouer la comédie est réservé aux acteurs. Lui n'est pas acteur. Il est simplement capable d'aborder les choses... à sa manière. Il modèle en quelque sorte, son ressenti. Il utilise un sentiment qu'il connait parfaitement pour le confondre avec un autre, ce qui donne parfois lieu à des réactions démesurés de sa part lorsqu'il est en train de jouer d'un instrument, par exemple.
Les meilleurs artistes sont ceux qui parviennent à transmettre leurs émotions à leur public. C'est un fait. Mizukaze utilise cette haine qu'il voue à la musique pour composer, chanter, danser, et même lorsqu'il participe à des jeux de rythme d'arcade. Le fait qu'il soit aussi doué dans ce domaine sans fournir aucun effort particulier a le don de souvent impressionner. Enfin... il faut admettre qu'avec un peu de prestance et d'éloquence il fait plus que briser des scores. Se rend-il seulement compte qu'il lui arrive de se montrer prétentieux? Attiser la jalousie le flatte, dans un sens. Mizukaze prend pas la grosse tête dans ces moments-là, dira-t-on. Il redescend cependant bien vite sur terre puisqu'il reste un homme assez modeste. C'est un perfectionniste dans l'âme, voire maniaque dans certains cas.

Optimiste débrouillard_ Il n'a jamais été très énergique et ne le sera jamais. Non pas que ce soit dû à la fatigue ou son mode de vie, mais c'est ainsi. Mizukaze est un homme calme. Se plaindre et faire étalage de ses maux n'est pas dans ses cordes. c'est un positif en toutes circonstances: selon lui il y a toujours solution à tout. Donnez lui un trombone et il se prendra pour MacGyver!
Cet artiste résolu ne collectionne pas de grands défauts. Il en possède pourtant quelques uns, dont un particulièrement agaçant: bien qu'il soit un personnage réfléchi qui sait admettre ses torts, quand il pense avoir raison il ne changera pas d'avis. Borné au possible, Mizukaze est un jeune adulte incrédule dont l'esprit enfantin refait parfois surface.

Entreprenant_ Bien qu'étant vu souvent comme quelqu'un de peu tactile et plutôt discret, Mizukaze ne l'est pas tant. Il n'est pas distant et va même facilement vers les gens. Quand il s'attache trop il en devient un peu... collant. Un peu à la façon d'une mère poule qui s'enquiert toujours de l'état de ses protégés alors que ceux ci auront déjà affirmé que tout va bien.

Physique


Un mètre quatre-vingt pour soixante et onze kilos. Homme de 23 ans au teint pâle, accessoirement très... bleu. Une tenue impeccable, le dos droit, d'apparence irréprochable... Ce musicien quelque peu excentrique ne cache pas cette part de lui: ses tenues ne sont pas très variées et possède une singularité: au vu de sa nature il se doit d'être capable de supporter un certain poids sans finir par dégouliner dans son splendide costume (à la façon d'un mister freeze en plein été). Ce serait balo, hein. Ses vêtements possèdent donc quelques poches intérieures qui lui permettent de supporter des températures neutres/élevées. Cet intolérance à la chaleur s'explique d'ailleurs par sa nature: Mizukaze est le fils d'un humain mais aussi d'une faunus lynx. Il a principalement génétiquement hérité du père mais aura gardé certaines propriétés de la mère. C'est de là qu'il tient ses oreilles pointues, vue comme une déformation de naissance plus qu'autre chose.

"Oeil de lynx". La remarque à propos de son regard lui a été faite plus d'une fois, aussi en référence aux origines de sa mère. Pourtant, contrairement à ce que peuvent se figurer les gens ils n'ont pas une bonne vue, contrairement à d'autres félins. L'expression signifiait à l'origine "avoir un regard perçant", ce qui est ironique quand on sait que ce Huntsman n'est pas bien expressif. On peut juste trouver une certaine profondeur à ses yeux bleus clairs. Sans doute à cause de ses airs mélancoliques.


Histoire


Originaire de Mistral, Huntsman perfectionniste, jeune prodige musicien et compositeur. Pourtant... dieu seul sait à quel point il en a horreur. Alors qu'autour de lui naissaient et des mathématiciens, dessinateurs, historiens de génie, lui ne semblait avoir de réel talent que dans deux matières. Celles qui l'intéressaient le moins. Pourtant c'est ce qui l'a rapidement poussé vers le haut. Alors qu'il était le second fils d'une famille appauvrie, le talentueux garçon leur permettait de retrouver un certain confort en faisant parler de lui. Concerts, concours, interview, nombreuses récompenses... Tant que l'argent rentrait il ne lâchait rien et s'impliquait sincèrement dans ce qu'il faisait. Il est doué pour ça. Qu'il aime ou non importe peu, autant que ça serve. Finalement il dû même s'éloigner de sa famille dans le but de poursuivre ses carrières. Garder sa famille à l'abri du besoin reste une priorité et bien qu'il lui arrive d'accepter quelques missions il privilégie toujours ses proches et la musique à la chasse aux grimms.

I -

Angus Deltiam et Hinami Rosenberg sont un humain et une faunus lynx qui ont longtemps refusé de fonder une famille. Leur situation financière n'étant pas stable ils avaient un peu de mal à s'en sortir. Leurs familles respectives étaient constitués de peu de monde, leur égoïsme et leurs différents les avais menés à briser les rares liens qui existaient entre eux. Leur arbre généalogique, le tableau de leurs vies, était semblable à un puzzle incomplet dont la plupart des pièces se sont perdues on ne sait où. Le rêve des deux jeunes amant pu cependant prendre forme un jour, lorsqu'un poste dans une modeste entreprise fut offert à Argus. L'un de ces rares amis l'avait aidé à obtenir un entretient. Hinami quant à elle, écrivait toujours des contes pour enfant. Ses récits se vendaient peu mais avec du temps et de la patience, ils purent rassembler suffisamment d'économie pour se permettre de vivre comme ils le souhaitaient. C'est à cette époque qu'est arrivé Rory. Durant deux années, le petit trio pu avoir un peu de répit. S'offrir enfin un peu de confort, prévoir les futures études que ferait leur fils unique. La troisième année, alors qu'Hinami annonçait une surprise à son fiancé, un appel vint troubler leur paix. L'entreprise dans laquelle travaillait Angus était contrainte de licencier des membres du personnel. La sélection avait été stricte et impartiale. A cause de poursuite judiciaires il fallait qu'ils ne prennent aucun risque et bien évidemment... ça retombait net sur le nez de leurs pauvres employés. Les Deltiam ont du faire quelques sacrifices, des compromis... Un déménagement abrupte les avaient éloignés du peu de proches qu'ils pouvaient avoir. La fatigue les acculaient. La naissance de Mizukaze n'aidait pas. Du moins, au début.

L'attention des deux parents allaient sur les factures, la recherche de travail, les tâches ménagères, et peu sur leurs enfants. Rory, à l'age de quatre ans, veillait déjà sur son petit frère. C'est lui qui s'est rendu compte en premier, du petit génie qui se trouvait au sein de leur famille. A cinq ans, Mizukaze jouait déjà de son mélodica sans faire de fausse notes. L'aîné prenait le temps de l'écouter quand il en jouait, et tout deux passaient leur temps ensemble dès qu'ils le pouvaient. Un jour, alors qu'il était âgé de neuf ans et que sa mère pensait récupérer son fils à l'école comme chaque fin d'après midi, une enseignante l'avait convoquée, dans le but de demander si elle n'avait pas trop surchargé l'emplois du temps de son fils:

- Non, pas du tout, comment le pourrais-je?
- Je ne comprend pas... vous lui apprenez vous même?
- Lui apprendre quoi?
- Eh bien, le piano, le clavecin, le violon.
- Je n'en ai pas les moyens, enfin! De quoi me parlez-vous!


L'enseignante lui avait fait signe de la suivre jusqu'à une petite salle, réservée normalement aux plus grands. Mizukaze jouait du piano comme s'il en avait fait depuis quelques années. A l'écoute de ces notes, Hinami n'en revenait pas. Depuis quand savait-il en jouer?

- Voilà déjà plusieurs minutes qu'il va d'un instrument à un autre, essaie chaque note, puis en joue de façon naturelle. Il arrive que certains aient l'oreille musicale mais à ce point... c'est à peine croyable. Je l'ai surprit à fouiller dans le carton, j'étais bien partie pour lui faire quitter les lieux mais quand je l'ai vu s'extasier devant le ukulélé je n'ai pas résisté. Il joue toujours le même air, sans fausse note presque. Un petit génie de la musique, vous pouvez être fière!

Suite à ça, Mizukaze fut redirigé dans une école artistique. En faisant rapidement parler de lui sans l'avoir vraiment souhaité, sa vie prenait rapidement une direction inattendue. Les premières disputes entre frères eurent lieu. Malgré les tensions ils restaient proches: leur paternel se plaisait à leur rappeler qu'une famille devait rester soudée.

II -

Être au centre de l'attention de tout le monde n'est pas le plus plaisant. On avait beau l'envier pour ses dons, le jeune prodige avait vu sa liberté filer entre ses doigts dès lors qu'il s'était mit à démontrer ses talents de musicien au grand public. Il est vrai qu'au moins on ne l'affligeait pas de divers surnoms, comme ceux que les plus haineux lui balançaient pour le plaisir de voir le regard qu'il leur lançait dans ces situations. On ne le charriait pas lors de ses études. Il était même un modèle pour beaucoup. Mizukaze n'avait pas à se plaindre. On lui offrait tant, et lui, pouvait enfin mettre sa famille à l'abri du besoin. En dépit des efforts qu'il fournissait pour rester proche d'eux, il devait constamment s'en éloigner pour le plaisir de gens qui le poussaient à faire toujours plus. N'étant pas homme à exceller dans d'autres matières il dût passer le nez dans ses études en plus de ses autres occupations.

L'un des mentors du musicien s'était présenté à la famille Deltiam. Ex Huntsman, il avait noté quelques comportements étranges de la part du cadet de la famille. En effet, il maîtrisait à peine son aura mais il était clair qu'il possédait une semblance particulière. Après quelques exercices et tests une décision fût prise: ses études se feront à Haven.

Fort heureusement le jeune prodige a apprit à maîtriser son aura et sa semblance assez tôt, rattrapant ainsi le peu de retard qu'il aurait pu avoir auprès des apprentis-huntsman de cette grande école. Son emplois du temps surchargé ne lui laissera pas beaucoup d'occasion de se reposer et/ou s'amuser, et ironiquement il se fera peu d'amis. Mizukaze ne développera pas de grand liens et s'éloignera encore petit à petit de sa famille. En prenant de la distance il se concentrera plus sur ses deux carrières. Il en délaissera d'ailleurs rapidement une au profit de l'autre, qui lui permet de subvenir aux besoins de ses proches. Il lui arrive d'accepter des missions dans lesquels il doit jouer son rôle de soutient.

Dans son groupe l'adolescent n'excellait qu'en tant qu'appui: ses capacités étant plus défensives qu'offensives, ses équipiers pouvait compter sur lui comme soutient. Malgré leurs quelques différents, une fois sur le terrain chacun savaient que plus ils hésiteraient à se servir les uns des autres, moins ils auraient de chance de réussir. Ironiquement, c'est donc le fait de ne pas être sincèrement proche qui en faisait un excellent trio. Naturellement, durant leurs études c'en était une autre: Mizukaze ayant du mal avec les matières les plus banales... il devait souvent s'en remettre à ses camarades pour ne pas perdre le fil. Plus il avait à faire, plus il fatiguait, moins il pouvait en faire, mais il devait toujours travailler plus. Si bien qu'a la fin de son cursus à Haven son choix de ne se concentrer que sur une chose ne fut pas surprenant.



A vingt trois ans, Mizukaze joue parfaitement du violon, de la contrebasse, du clavecin, de l'accordéon, du piano ainsi que du mélodica. Ce virtuose peut diriger une troupe sans aucun soucis, improviser, accorder, composer, s'adapter, en solitaire ou en groupe. La musique, les sons, les instruments, n'ont pas grands secrets pour lui. Les grimms n'en ont pas beaucoup non plus... car même en aillant délaissé considérablement ceux-là, Mizukaze n'a pas cessé de les étudier. De cette façon, quand il a affaire à l'un d'eux il peut élaborer différents plans pour en vaincre en prenant en compte ce qu'il à et n'a pas. Une équipe improvisée ne serait pas difficile à diriger. par ailleurs, puisqu'il est un appui, les gens l'imaginent rarement endosser le rôle de leader dans ces situations. Il s'agit pourtant d'un chef né. Réactif et observateur. Ce n'est pas pour rien que ce génie de maestro peut organiser et diriger une troupe correctement alors qu'on lui aura confié les directives la veille même.

Le fait est que l'artiste possède l'habitude de devoir gérer beaucoup en peu de temps. La fatigue est devenu le cadet de ses soucis mais trop en accumuler n'a rien de bon. Il lui arrive d'en parler à son frère quand ceux là se retrouvent.

- Et t'as pas peur que tes amis soient des hypocrites? Je veux dire, qu'ils font semblant de t'apprécier parce que t'es friqué?

L'esprit humain en revanche, restait trop complexe pour lui.

- Dans ton cas je n'ai pas à m'en faire. Tu es bien trop franc pour ça.

Son interlocuteur avait échappé un rire en le frappant à l'épaule avant de, faussement vexé, lui lancer en réponse:

- Eh! Je peux faire preuve de tact moi aussi!
- Tu me l'apprends,
rétorquait simplement Mizukaze en se massant l'épaule.
- Rhaa. Bon, ok, c'est vrai que quand j'ai un truc en tête je le dit clairement. Mais bon, faut pas être parano!
- C'est toi qui m'en à parlé.


Loin d'être naïf, le virtuose avait conscience de ne pas être forcément bien entouré. Son frère restait donc un appui idéal. Il ne lui restait plus qu'à s'accorder du temps pour se faire ces fameux amis encore presque inexistants. Quels qu'ils soient.

theme song


Un peu de vous


Âge : Le même qu'il y a quelques mois
Comment avez-vous connu le forum : Etant un DC, forcément...
Commentaire : Aucun ^^
Un peu plus de vous : Ah non, pas plus que je n'aurais déjà dis.
Code de règlement :


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Jeu 30 Nov - 13:20
Un petit up, pour signaler que j'attend toujours de voir s'il y a des corrections à faire. ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
En ligne
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Liens Ⱡ : 12585
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Jeu 30 Nov - 14:53
Bien bien bien !

C'est moi qui vais m'occuper de ce DC !

Première petite remarque, une description de la semblance beaucoup trop longue ! Même si je n'ai pas trop de problèmes avec ça, je préférerais que tu la raccourcisses un peu afin de mieux centrer ta description sur ses capacités, son étendue, ses limites.

De même pour le physique qui fait plus de 800 mots ! j'ai déjà vu des rp bien plus courts que ça ! Enfin, je ne vais pas te demander de réduire ce point là, c'était simplement à titre de remarque ^^

Deuxième point, ton histoire est pas mal, mais j'ai trouvé dommage que tu ne parles pas de ta vie à Vale, de tes études là bas et un peu de ta vie en tant que jeune hunter. Je pense qu'il serait bien que tu développes au moins un peu ce point, sans trop non plus étaler, histoire de faire "propre" (pardonne l'expression, je n'avais que ça dans la tête)

Brefouille ! rien de bien méchant, je te laisse à tes corrections et je te souhaite bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Jeu 30 Nov - 15:24
J'ai raccourcis la description de la semblance, du coup!

En revanche, pour le physique, ça fait moins de 300 mots. ô_o Mais je suppose que tu voulais parler du mental? Là dessus, je me suis retenu de rallonger. J'ai même mis les termes importants en gras pour épargner une lecture trop longue.

Pour l'histoire, là aussi j'ai pris la libre décision de faire assez vague et court pour pouvoir développer en jeu. Ca ne dérange pas..?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
En ligne
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Liens Ⱡ : 12585
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Jeu 30 Nov - 16:06
Bon, c'est déjà beaucoup plus facile à lire :3

Et oui, je voulais parler du mental, mea culpa ^^. J'ai retenu le but des mots en gras à ma première lecture, c'est bien la raison pour laquelle je n'insiste pas dessus =)

Quant à la fin, j'aimerais au moins quelques petites lignes, même vagues, juste pour décrire rapidement son cursus et/ou son établissement en tant que hunter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Jeu 30 Nov - 16:46
J'ai retiré deux lignes. x) Content que ça suffise.

Pour l'établissement, en plus de ces fameuses phrases pour mentionner même vaguement son cursus, je pense en avoir fait assez, non?

"L'un des mentors du musicien s'était présenté à la famille Deltiam. Ex Huntsman [...] ses études se feront à Haven."

"On ne le charriait pas lors de ses études. Il était même un modèle pour beaucoup."

"[...] a apprit à maîtriser son aura et sa semblance assez tôt. Son emplois du temps surchargé ne lui laissera pas beaucoup d'occasion de se reposer et/ou s'amuser, et ironiquement il se fera peu d'amis. [...] il se concentrera plus sur ses deux carrières. Il en délaissera d'ailleurs rapidement une au profit de l'autre [...]"

Sinon, de quelle façon y aurait-il besoin que je détaille? (et dans ce cas, autant de me demander carrément d'être plus précis et d'aborder plus que vaguement le sujet ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Lun 4 Déc - 15:10
Un petit up, juste histoire de savoir si donc, j'ajoute un paragraphe ou si les quelques indications déjà données peuvent suffirent?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
En ligne
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Liens Ⱡ : 12585
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Mar 5 Déc - 11:04
Heu oui ! Navrée !

Du coup, en effet, je vais t'embêter un peu en te demandant d'écrire encore un petit paragraphe pour nous raconter la fin de ton parcours ;p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini) Mar 5 Déc - 19:37
Pas de problème, c'est ajouté. Mais comme tu n'avais pas répondu à mon interrogation j'y suis allé au feeling. ^^' Tu me diras si ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Musique, maestro! (fini)
Revenir en haut Aller en bas
Musique, maestro! (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation :: Archivée-
Sauter vers: