Snowy Sky ( Fini )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation :: Archivée
Invité
Invité
MessageSujet: Snowy Sky ( Fini ) Jeu 2 Mar - 22:55
Snowy Sky
FT. Soldat de galbadia de Final Fantasy 8 & Itsuki de PSO 2 The Animation

Âge : 18 ans
Genre : Homme
Groupe : Étudiant
Situation familiale : Mère dans l'armée d'Atlas avec ses deux grands frères, Père cadre dans un laboratoire d'Atlas. et pleins de cousins, cousines, oncles et autres.
Semblance : Non découverte
Arme : Protector Mk1 : Le Protector ressemble à une grosse araignée mécanique qui, en marche arrive au plus haut au niveau de la poitrine d'un homme moyen. Il s'agit en réalité d'une marionnette technologique contrôlée par le Sky via des fils créés en dust. Comme son nom l'indique, sa principale fonction est la protection de son utilisateur et d'autrui, ainsi que le soutien de ses coéquipiers. L'engin peut être assimilé à de gros boucliers mobiles réactifs et c'est ainsi que le jeune homme l'utilise.
Bien qu'il est équipé de deux armes à feu, leur puissance est loin d'être comparable à celle d'une arme d'un huntman et ont pour réelle vocations d'attirer l'attention des Grimms en faisant le plus de bruit et de lumière possible. Le Protector peu également former une barrière en Dust entre deux de ses pattes, ce qui demande un peu plus de deux secondes pour s'ancrer au sol puis créer celle-ci, évidemment l'engin est immobilisé tant que celle-ci est active, mais offre un couvert salutaire à qui se protège derrière celle-ci.
Quand il ne l'utilise pas, elle prend une forme compacte, mais pas assez pour que cette vue ne soit pas complètement ridicule quand il la porte sur son dos. ( Pour vous faire une idée, c'est un peu comme les caisses qui contiennent les armures dans Saint Seiya. )
Caractère

À voir cette armure un peu trop grande néanmoins, cette posture droite vous vous attendez à un monsieur silencieux, qui beugle chef oui chef au moindre ordre et qui reste aussi statique qu'une statue n'est-ce pas ? Perdu, enfin  tout est relatif en tout cas. Déjà pour l'immobilité on repassera, sans être la boule de nerf énervante et hyperactive qui passe son temps à bouger comme si l'arrêt signifiait la mort, il est très expressif, dandine beaucoup lorsqu'il parle, bien qu'il a tendance à croiser ses bras devant lui, créant inconsciemment une barrière entre lui et ses interlocuteurs. Mais alors, qu'est-ce qui passe par son esprit dans un ordre général ? Pas grand-chose ne serait tout de même exagéré, certes ce n'est pas une lumière, mais il réfléchit à minimum tout de même. Enfin, ce genre de détail ne vous aidera pas beaucoup à le cerner n'est pas ?

La première fois que vous allez le rencontrer, il sera certainement un peu sur la défensive, créer par son comportement et ses mimiques une distance entre vous et lui. Timide ? Oh non ! Et vous vous rendrez compte assez vite, non, cela semblera plus être une appréhension quant aux contacts purement physiques. D'ailleurs oubliez tout de suite l'idée de lui serrer la main, il se contentera de regarder la votre sans réagir et au contraire il pourrait bien reculer si le geste et trop vif. Peur ? Paranoïa ? Il y a un peu de ça soyons honnête, d'ailleurs il a d'excellentes raisons d'être ainsi, mais la vraie raison elle est beaucoup plus subtile et très difficile à deviner : son corps est en partie mécanique, il a senti sur sa chair le contact des Grimms, de leur sang ainsi que celui d'autre humain. Bien deviné, il se sent souillé, il évite donc les contacts humains pour ne pas répandre cette corruption imaginaire sur quiconque. Pour la même raison, s'il porte en permanence des vêtements couvrant un maximum sa peau ce n'est pas qu'il es frileux, mais bien qu'il refuse de laisser celle-ci à découvert, c'est un rempart entre lui et le monde, un moyen de se rassurer tout en évitant aux autres son contact. Bizarre hein ?

Un sourire même poli ? Houla non ! Il ne faut pas trop lui en demander, il est trop occupé à ressasser diverses émotions négatives pour abuser de ce genre de choses. Cela ne veut pas non plus dire qu'il va vous envoyer bouler à la première occasion, en fait au contraire il a tendance à répondre d'une voix avenante, calme et presque douce... Ce qui fait que certains en plus de son uniforme unisexe habituel se demandent s'il n'est pas une demoiselle... Bref ! Il sera à votre écoute, vous répondra et essayera même au mieux de répondre à vos attentes tant qu'elles restent réalistes et encore... Comment ça et encore ? Simplement qu'il a la tendance un peu trop poussée à vouloir régler un maximum de problème avec ses maigres moyens, il donne l'impression de sauter sur la moindre occasion pour être utile. Oui, il se sent très coupable pour diverse raison et veut faire au mieux pour prouver qu'il est utile, qu'il mérite sa place dans cet établissement comme dans la vie. C'est un mélange de remords quant au prix qu'à côté ses interventions chirurgicales à sa famille, un léger complexe d'infériorité face aux prouesses de ses frères couplés au complexe du survivant.

Et ses camarades de classe ?  Ses coéquipiers ou simplement ceux qui sont plus proches ? Ah bah ça va être sensiblement la même chose, a quelques détails près. En plus d'être plus à l'aise comme vous vous en doutez, petit à petit cette barrière sans entièrement disparaitre s'atténuera. Laissant transparaitre une certaine sensibilité, ce besoin de croquer la vie à pleines dents comme un fruit bien mûr, car il est trop bien conscient de la vitesse à laquelle celle-ci peut basculer. Comme vous vous en doutez, il devient aussi rapidement très protecteur avec ceux à qui il tient. Mais ce besoin compulsif de protection dérive parfois, au bord de l'auto-destruction, car, s'il peut prendre un coup à votre place, il le fera. Après tout, un membre mécanique ça se remplace hein ? D'ailleurs, il a beaucoup de mal à supporter la souffrance des autres, car ça le renvoie à sa propre douleur passée et présente.

Tout cela, en plus d'une jeunesse à avoir été entraîné à être un futur soldat à aussi une autre conséquence, il est très sensible à la flatterie. Pas que son égo soit sur-dimensionné, mais son besoin de performance créer un besoin également d'être récompensé ou au moins que l'on montre quand il a bien fait quelque chose, ce qui en plus de le rendre plus manipulable qu'on pourrait le croire, peut créer des situations embarrassantes. D'ailleurs, il est difficilement capable d'initiative propre, il saura se battre, défendre ceux qui sont à porté, mais ne comptez par sur lui pour trouver l'idée géniale qui sauvera la situation. Par contre au contraire, il est tout à fait capable et se fera une joie d'appliquer la moindre consigne à la lettre, de le faire avec un timing particulier et de coordonner ses efforts de sorte à être le plus utile possible. Un suiveur qui excelle dans le soutien de combattant plus... offensif. Dégourdie aussi certainement.

Du coup, qu'est-ce qu'il aime ou non ? Il déteste les sons aigus, la nourriture épicée et les rongeurs... D'un autre côté, sans être le plus grand mélomane il ne sera jamais contre un petit morceau dans ses oreilles, sa chambre est parsemée de modelés réduits de divers véhicules et matériel militaire qu'il fait lui-même et son péché mignon est : le contact humain... Incohérent ? Non, s'il met de la distance avec les autres pour ne pas les "salir" cela ne veut pas dire qu'au fond il n'aime pas être avec eux ou qu'il le touche il se résoud et se force juste à ne pas le faire. Rien ne peut lui faire plus plaisir qu'une simple caresse sur la joue, une main lui ébouriffant les cheveux ou même une tape rassurante sur l'épaule. Le fait d'avoir perdu une partie de ses membres et donc de sa capacité de toucher, fait qu'il est très réceptif à ce genre d'attentions. le tout est de comprendre qu'il n'accepte pas celle-ci de n'importe qui et pas n'importe quand. D'ailleurs, il est plutôt grégaire, il n'aime pas la solitude, cela peu même en devenir effrayant pour lui si c'est couplé à un certain silence ou une atmosphère trop calme.

Physique

A quoi ressemble le bougre ? Ah ça, on pourrait simplement résumer ça à sa tenue la plus courante, mais ce n'est pas ce que vous souhaitez n'est-ce pas ? Bon il faudra bien passer par la de toute manière, du haut de sa taille on ne peut plus moyenne et de sa carrure pas très épaisse  la seule chose qui donne une impression de solidité en lui et l'armure qu'il porte en quasi-permanence. Une cuirasse dans la teinte habituelle de l'acier, une paire de gantelets et des bottes portant des renforcements de la même teinte par-dessus une combinaison en tissus épais noir  couvrant presque tout le corps et montant jusqu'au menton. Une paire d'épaulières qui semblent inutilement imposantes, mais qui ont aussi des fixations pour son arme. Le tout avec une ceinture avec de multiples poches pour contenir du matériel et avec un casque intégral ne laissant qu'une ouverture au niveau de la bouche. Le tout avec des décorations bleues. Et ? Oui forcément ce n'est pas réellement une description du bonhomme.

Quand il doit porter quelque chose de plus léger, enfin comparativement à sa tenue habituelle, il est généralement en combinaison près du corps, avec tout ce qu'il faut pour encore et toujours cacher sa peau, mais cela laisse au moins apparaitre plus de détails. Par exemple comme on peut le voir à travers son casque, sa peau est très claire même pale puisqu'elle n'est pas très en contact du soleil et c'est certainement cela qui lui à aussi valu le prénom de Snowy, référence à la neige. Ses mains comme ses jambes sont plutôt fines et le tout lui donne un air légèrement androgyne et il ne fait rien pour casser cette impression. Mais surtout son visage est visible, laissant à la vu de tous ses yeux vert, son petit nez abimé par un combat, ses cheveux d'un bleu si peu naturel qu'on se doute immédiatement qu'ils sont teins et pas de la manière la plus efficace ou esthétique et... qu'il porte une sorte de casque pour couvrir ses oreilles mêmes dans ce cas-ci.

Mais alors, à quoi ressemble-t-il quand il n'a pas ses protections, ses remparts couvrant la vue sur ce qu'il est réellement ? Honnêtement, ce n'est pas forcement beau a voir, la démarcation entre les prothèses et sa peau sont loin d'être ragoutante et ce n'est pas mieux que de constater que sa peau de lait est marquée de multiples blessures, cicatrices et même une large brulure sur l'abdomen. Prothèses ? Oui, sans celle-ci plus les vêtements, on voit sans aucun mal qu'il n'a plus de main gauche, il a un moignon à partir de l'épaule droite, sa jambe gauche s'arrête à mi-cuisse et à droite ce n'est plus naturel jusqu'au mollet. En plus de toute cela, il a fallu des greffes de peau encore visible pour réparer son corps mutilé et s'il porte quelque chose pour couvrir ses oreilles c'est parce qu'il n'en a plus qu'une. Ajoutez à ça des broches sous-cutanées qui parfois ressortent suivant sa position et vous comprenez aisément pourquoi il vaut mieux qu'il cache son corps n'est-ce pas ?

Pour rentrer dans les petits détails, en excluant un trou pour passer une boucle d'oreille en argent à sa seule oreille restante, la gauche, il n'a pas de piercing. Le seul autre ajout décoratif à son corps est un tatouage sur son omoplate droite qui remonte jusque par-dessus l'épaule.  Un lotus stylisé en métal, avec des branches cuivrées, des mécanismes avec au centre des pierres précieuses azurés. Jolie, il faut bien une petite touche de poésie sur ce corps meurtrie.


Histoire

Ah ! Il était attendu comme le loup blanc ce troisième fils, il en aura donné des sueurs froides à sa pauvre mère qui l'a attendu des mois et son père tournant et virant pendant les pires heures de sa vie...  Pour la troisième fois... À l'époque difficile de dire ce qu'il ferait plus tard, tout comme rien n'était sûr pour son grand-frère Cloudy ayant cinq ans de plus que lui ou Crimson l'aînée ayant que sept ans lui à ce moment. On pourrait croire qu'avec une mère dans l'armée et une forte tradition martiale la petite famille filerait droit et serait froide.  Oh que vous vous fourrez le doigt dans l'oeil ! Quand maman revenait de ses longues heures de travail, elle se lâchait dans une effervescence d'amour maternel et d'humour potache avec ses bambins. En plus de ça, papa veillait autant que possible au grain et c'est sans compter sur l'oncle un peu alcoolique, mais toujours de bonne humeur, un peu trop sous l'effet de l'alcool, mais sans être méchant, la tante un peu ronchonne, mais finalement gentille, les cousins et les cousines à la pelle, vivant proches les uns et les autres et même l'oncle Storm. Ah ! L'oncle Storm revenait rarement, mais il avait toujours d'extraordinaires histoires dans ses bagages, des histoires effrayantes et des récits de lieux merveilleux cachés au coeur de territoires exotiques... Évidement il enjolivait le tout, mais peut on vouloir à un homme de ne pas vouloir trop briser le coeur d'enfant pas forcement en âge de comprendre la dureté de la réalité ?

Au milieu de ce joyeux foutoir, c'est un peu comme s'il avait des pères, des mères et une flopée de frères et de soeurs. Pourquoi tant que ça ? L'habitude familiale d'avoir des familles nombreuses, le problème c'est que le temps et les attaques de Grimm ont tendance à bien élaguer l'arbre généalogique, alors inconsciemment ils compensent d'une autre manière. Après un ou des jours de travail à côtoyer la mort, une maison pleine de vie ou un amant amoureux sous une couette est le moindre des réconforts nécessaires pour avancer. La vérité, c'est que la fratrie était plus grande, la seconde est qu'il est parfois moins dur de fermer les yeux pour ne pas souffrir... Protège les vivants, respecte les morts, mais ne laissent pas un regard en arrière te couper définitivement d'aller de l'avant. C'est un peu comme une philosophie transmise dans la famille, ce qui fait que malgré les pertes, les souffrances il y a une aussi grande proportion de cet arbre solide qui va encore et toujours vers l'armée, comme des papillons vers la flamme de la bougie.

En parlant de ces insectes, tôt le petit Snowy à papillonné entre deux voies, il y a des enfants qui rêve de métier extraordinaire, de découvertes fabuleuses, mais lui était un peu plus terre à terre. Il était donc partagé entre le destin familial en quelques sortes et les réalisations de son père. Plus d'une fois, il est entrer dans son atelier, ou même à son travail pour s'extasier devant ses automates et autre prodige en se disant qu'un jour, il ferait les mêmes. Que c'est mignon à cet âge-là. Pourtant à ses onze ans il est allez dans une école préparatoire de combat. C'était sa propre volonté, malgré tout il n'avait pas perdu son goût pour l'ingénierie qu'il a conservée comme passe-temps... Il a aussi découvert le monde merveilleux des hobbystes et tout son argent de poche partait dans divers modèles réduits qui encombraient sa chambre...

Bon, le décalage avec sa vie plus simple et le fait de ne plus être aussi entouré à était un coup dur, mais c'était plus que nécessaire pour qu'il gagne un minimum d'autonomie et s'engaillardisse. Ah son premier jour d'entrainement à balle réelle... Non ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, bien évidemment ce n'était pas à ses onze ans qu'on lui a refilé une arme... À ses quatorze avec un professeur qui veillait au grain et s'assurait donc de très près à ce qu'il n'y ait pas d'incident, ce ne sont pas des irresponsables quand même... Bon ça n'a pas empêché un incident d'arriver, quand un crétin à ranger une arme avec une balle dans la chambre et sans la sécurité. L'oreille m'en tombe ! Bien sûr ça sonne moins bien que la vraie expression, mais pourtant c'est plus vrai, avant même son premier combat il avait déjà perdu un peu de lui-même. Mais rien de grave au final, presque plus de peur que de mal, l'incident a été passé sous silence pour diverses raisons.

En tout cas le temps est passé, rien de bien particulier à l'horizon, si bien que le jeune membre de la famille Sky est arrivé avec presque pas de bobo à ses seize ans. Presque pas et pas seulement pour l'oreille, il a eu le droit à ses bêtises et ses petites folies de jeunesse comme certains avant lui et bien d'autres par la suite. Par exemple sa première cigarette dans les toilettes de l'académie... Suivie d'une soirée à être malade et la promesse absolue qu'il s'est faite de ne plus jamais approcher de cette chose. Faire des blagues de mauvais goûts, découvrir les penchants un peu pervers endormis en lui et recevoir une bonne baffe quand il ne les contrôlait pas assez. Ce genre de choses. Mais ce n'est pas ce genre d'anecdote que vous souhaitez avoir n'est-ce pas ? Vous vous doutez qu'il y a eu bien plus grave n'est-ce pas ?

C'est vers cet âge qu'il y a les premières opérations sur le terrain. Rien de bien important et toujours au moins un combattant professionnel et confirmé par petit groupe d'élèves pour être sûr qu'ils sont en sécurité. Même s'ils sont entraînés, même si c'était le quatuor parmi les meilleurs de leurs classe cela n'a pas permis d'éviter le pire. Une simple vérification dans un avant-poste de l'armée, ils sentaient déjà arriver les corvées de patates et de nettoyages habituels pour les petits nouveaux et finalement ça serait passé sans réellement les marquer, ils auraient certainement préféré que ce soit aussi ennuyeux... Ou pour être plus précis "il".

Les premiers jours avaient été ainsi. Rien de particulier, finalement ce n'était pas si terrible que ça, en plus les soldats étaient sympa, ils avaient même fait une partie de dés en dehors du service, discuté de tout et de rien avec en ancien briscard et finalement au soir du sixième jour tout a basculé. Cela a commencé par des bruits au loin, puis les cris résonant dans la nuit de Grimms hurlant à la lune avant de se jeter corps et âme dans un rituel voué à la destruction. Une attaque de plus, cela n'aurait pas dû tourner aussi mal et pourtant. Difficile de dire à qui la faute, la malchance ? Une erreur humaine ? Pourtant, cette fois-ci l'attaque à était plus virulente que celles habituelles. Cette fois-ci il y avait une sorte de mâle alpha, beaucoup plus grand, fort et violent que tous ses camarades, il est arrivé au moment où le personnel civil et les étudiants en se jetant corps et âme sur l'appareil qui devaient les amener en sécurité. Il a littéralement ouvert en deux celui-ci en faisant un carnage à l'intérieur par la suite dans une ode à la folie et la destruction.

Il y avait un Grimm à l'intérieur des défenses, l'organisation des militaires était face à un imprévu de masse et la mauvaise personne a pris la mauvaise décision. Un binôme tenant avec d'autres la porte principale sont allés aider les faibles malgré les ordres... L'équilibre était brisé, l'invasion à pu passer ce dernier rempart et une fois dans les murs c'était déjà fini à ce moment prévis. Le reste ne fut qu'un enchainement de bains de sang, de fuyard fauchés comme les blés et parmi tout cela... Sky avait pris une décision lâche, mais qui lui avait jusque-là sauvé la vie, faire le mort dans la carcasse du véhicule. Le premier assaut du plus grand des colosses lui avait déjà broyé une jambe et la seule chose qui l'empêcher de geindre de douleur ou sangloter de peur était son instinct de survie. Le silence, coupé par intermittence par des supplications ou des cris de douleurs, des personnes paniquées découvertes ou les derniers survivants qui n'avaient pas pu fuir qui vendaient leur cher leur peau... Quant à ceux qui ont eu la folle idée de fuir dans la forêt de glace alentour, personne ne retrouvera jamais leurs dépouilles pour la plupart.

Tenu éveillé par la douleur, sur le qui-vive en suppliant tous les êtres supérieurs possibles de l'aider à passer ce cauchemar, quand le silence le plus absolu à commencer à se faire il a pensé que c'était enfin fini. Grande erreur, le mouvement de trop, un bruit, il est revenu achever son oeuvre avant de partir vers d'autre boucherie avec sa meute. Il l'a observé, il sentait son souffle fétide et son regard droit ne laisser aucun doute sur son intention de tuer. Il n'y avait plus d'espoir. C'est le genre de moment où les désespérer font des actes insensés, en apporter le plus possible avec lui hein ? Stupide gamin, mais finalement est-ce que c'était une si mauvaise idée ? Il a tendu une main vers une grenade encore portée par le semi-soldat à porter et au moment de tirer sur la goupille il a perdu celle-ci... La main pas la goupille, enfin si les deux d'un coup de griffe net qui a aussi entamé le sol. L'explosion a à peine sonnés le monstre, le jeune homme par contre à était soufflé par celle-ci dans son dernier sursaut de... allez savoir. C'est comme si le temps avait ralenti, son corps léger emporté par le souffle comme une feuille par la brise, la chaleur infernale des flammes lui léchant la peau, la partie inférieur du casque fondant littéralement et s'agglutinant contre son cou et bien trop de douleur pour le sentir, presque plus éveillé alors qu'il a percuté... Quelque chose d'étrangement moue contrairement à ce qu'il pouvait imaginer.

"Pauvre fou, je ne sais pas si c'était stupide ou courageux, mais dors maintenant, tu en as assez fait..." C'est les paroles qu'il a cru entendre à ce moment-là, alors qu'il était dans les bras d'une personne. En face de lui, sa vue floue lui a permis de voir une autre personne. Un projecteur dans son dos lui donnait l'impression que celle-ci était nimbée de lumière... Peut-être qu'elle l'était réellement en fait ? C'était presque comme une réponse du ciel, les Grimms semblaient disparaitre aussi, mais la suite il n'en sera pas sûr, car, happé par l'obscurité son esprit a sombré dans l'inconscience.

Un certain temps plus tard, dans un hôpital militaire d'Atlas, il a fallu du temps pour revenir à lui, des jours, des semaines peut-être. Il n'avait pas encore remarqué le pire, compris tout ce qu'il avait perdu, mais au moins il sentait la présence de sa famille ce qui l'aidait à tenir malgré ses nuits successives tourmentées par d'horribles souvenirs sous la forme de songe encore plus délirant et horrible que la réalité elle-même. "Tout va bien" avait-il dit à sa mère en larme "Je n'ai pas mal... Je ne sens rien... Plus rien." Les dégâts du Grimm avaient étés terrible, mais rien en comparaison de l'explosion, sans aide il ne pourrait plus jamais marcher et même réellement être autonome.

Évidemment, une grande partie des soins ont étaient financés par l'armée, car elle ne laisse jamais un des siens derrière elle, mais une certaine somme est quand même passé de main en main. Un enfant qui porterait le poids de cette responsabilité sur les épaules jusqu'à la fin de ses jours ou le complet remboursement de cette dette en tout cas... Pas qu'on lui demande de le faire, mais qu'il se fait un devoir personnel de rembourser jusqu'au dernier lien. Il avait eu le droit à une chance que beaucoup n'auraient pas. Deux ans, entre l'opération, la rééducation et l'hospitalisation, c'est le temps que cela avait pris. Il devait maintenant trouver un métier rentable pour rembourser sa dette... Il s'est alors tourné vers les écoles de chasseurs, bien sûr sa famille ne le laisserait jamais faire une chose pareille après ce qu'il a vécu.

Travaillant avec son père, il préparait en secret son plan pour aller jusqu'à l'académie de Vale avec certes une année, presque deux de retard par rapport à l'âge classique des nouvelles recrues, mais il avait bon espoir que son hospitalisation serait une raison suffisante pour avoir le droit de le faire malgré son âge. Mais il fallait qu'il attende une nouvelle rentrée et tout aussi important il devait se créer une arme derrière le dos des siens, c'est un peu une des conditions de base pour être hunter. Cela à prit ses huit mois, mais il y es arrivé, la représentation de sa nouvelle philosophie et même plus de sa promesse, il ne laisserait pas d'autre vivre ce qu'il a vécu. Proche de sa dix-neuvième année d'existence, il rejoindra clandestinement le sud avant d'aller vers Beacon en espérant ne pas se faire rapatrier par la peau des fesses par le premier membre de sa famille venu, il les avaient pris de court, mais ils ont plus d'un tour dans leurs sacs et bien des relations. Mais comme beaucoup d'autres il a ses propres objectifs et des démons à combatte et la volonté de le faire, enfin il en est persuadé.

Un peu de vous

Âge : 29 Piges
Comment avez-vous connu le forum : Top-site
Commentaire : Nop
Un peu plus de vous : All Hail points de suspension o/ ... o/
Code de règlement :

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau: 1
Expérience: 0/10
Huntsmen & Huntresses
Huntsmen & Huntresses
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 197
Liens Ⱡ : 1070
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 23
Localisation : Vale
MessageSujet: Re: Snowy Sky ( Fini ) Ven 3 Mar - 11:55
Pas grand chose à redire, validé donc ! A déjà tapé sur les doigts pour les stats èwé

Du coup n'oublie pas d'aller recenser ton/tes avatars dans la partie appropriée ! Pas besoin pour la semblance, fatalement.
Revenir en haut Aller en bas
Snowy Sky ( Fini )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation :: Archivée-
Sauter vers: