The truth beneath the rose. [Done]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Administration :: Présentation :: Archivée
Invité
Invité
MessageSujet: The truth beneath the rose. [Done] Mar 13 Juin - 2:53
Céleste Hyllia
FT. [Hoshii Miki] de [Idolmaster]

Âge : Dix-huit.
Genre : ♀
Groupe : Étudiante.
Situation familiale : Soeur. Jumelle.
Semblance : Clairaudience - Céleste est capable d'entendre des sons et des voix. Des passages qui durent généralement tente secondes tout au plus, et qui viennent, au choix, du passé ou du futur. Il suffit pour cela de se concentrer, et des sons liés à ce lieu lui parviendront.
En revanche, Céleste est incapable de dire naturellement si ce qu'elle entend provient du passé ou du futur.

Arme : L'Aigis est une épée à une main faite pour des frappes rapides et précises. Elle peut, en cas de besoin, se changer en un bouclier qui peut être alors utilisé comme une arme contondante. Enfin, en tirant sur le pommeau, on peut dévoiler le fait que l'Aigis est également utilisable comme une arbalète, qui tire alors du dust.
Caractère

Céleste est une héroïne dans l'âme. Leader et protectrice de nature, la jeune femme agit comme une grande sœur pour ses amis les plus proches. Elle agit ainsi en tant que diplomate et chef naturel dans ses différents microcosmes et essaye de faire en sorte que personne ne se bouffe le nez. Elle prend toujours soin de donner une direction à prendre aux groupes dans lesquels elle vit, et a souvent tendance à ouvrir la marche. Elle prend soin du moral de ses troupes et veille à ce que personne ne soit laissé à l'abandon.

Déjà, il faut se dire que la miss se prend pour un Chevalier. C’est probablement dû à toutes ces histoires qu’on lui lisait quand elle était petite. L’image du chevalier abattant son épée, tranchant de sa lame d’argent la tête du dragon maléfique, juste avant qu’il ne sauve la princesse qui l’attendait du haut de sa tour. Protectrice du peuple, pourfendeuse du mal, de son arme libératrice, Céleste terrasse les ténèbres. Du moins, c’est comme ça qu’elle se voit. En tant que chevalier, Céleste est tout particulièrement attachée à son Honneur avec un H majuscule. Toujours polie (courtoise même), loyale, protocolaire, Céleste fait de son mieux pour être irréprochable. Elle s’entraîne très dur dès qu’elle le peut pour être toujours au meilleur de sa forme.

Sous cet altruisme chevaleresque, la jeune héroïne cache une adolescente qui a peur de ne pas être à la hauteur. À la hauteur de quoi ? Difficile de le dire. À la hauteur de ce que peuvent attendre les autres ? De l'image de héros qu'elle se donne elle-même ? De ce que méritent ses compagnons de voyage ? Elle-même n'en sait rien, et pourtant, elle est terrifiée. Terrifiée d'être cette princesse inutile que l'on sauve à la fin du niveau et qui n'est rien d'autre qu'une gêne.

Céleste, c'est un peu ça : la Princesse qui refuse d'être sauvée, et qui donc décide elle-même de dégainer l'épée.

D'un point de vue purement émotionnel, la jeune femme est, en plus de cette chevalière, une personne assez calme et réfléchie. Cependant, en tant que véritable chevalier, Céleste se sent obligée de jouer les héros. Encore et toujours. À vrai dire, c’en est presque devenu une addiction, pour elle. Un moyen d’exister. Du coup, dès qu’il y a quelque chose qui se passe mal, elle bondit vers le danger, arme à la main, et pendant quelques instants se persuade d’être le Héros dont le monde a besoin. Oui, ça lui a déjà valu pas mal de soucis par le passé, mais Céleste est têtue. Après tout, c’est elle l’héroïne, non ? Elle a forcément raison.

Céleste possède également un certain don d'empathie assez particulier. Céleste est synesthète : Elle associe donc plusieurs sens. Dans son cas, elle associe de manière inconsciente des couleurs aux personnalités des gens qu'elle fréquente. Pour être plus précis, elle « ressent » les couleurs de ces personnalités et de ces émotions. Ça n’est pas spécialement un avantage, ou un super pouvoir. C’est juste comment son esprit est fait.

La demoiselle a quand-même quelques défauts. Tout d'abord, elle est assez rancunière et fait parfois preuve d'une colère froide très violente contre ceux qu'elle considère comme l'ayant trahie. Elle est capable d'en vouloir à autrui pendant de très longues périodes sans avoir le moindre remord et considérera normal d'être odieuse, cassante ou simplement méchante envers la pauvre victime qui sera parfois simplement sujette à un malentendu. 

Aussi, en tant que Chevalier, Héros de sa cité, Céleste est un poil… Orgueilleuse. Oui, c’est le mot. Outre les décisions stupides que cela peut engendrer, certains peuvent la trouver un poil casse-pied par moments. Elle n’est pas spécialement hautaine, mais orgueilleuse, ça oui. Autant dire que quand certains la traitent de timbrée, elle ne va pas hésiter à sortir les provocations en duel pour sauver son Honneur. Pas très malin, mais elle est comme ça.

De plus, la jeune femme peut parfois être un peu extrême dans son comportement, y compris vis à vis des membres de son groupe. Trop protectrice, elle se révèle parfois collante, voire étouffante pour son entourage. Elle prend la protection des autres comme un devoir personnel, et tend parfois à sacrifier l'intimité ou la liberté de ceux-ci au profit de leur sécurité, sans s'en rendre compte. Cela mène parfois à la naissance de conflits assez violents. Après tout, elle pense bien faire.

Paradoxalement, ce côté extrême se retrouve aussi parfois dans son rôle de leader. Un peu trop autoritaire, un peu trop zélée, elle peut fatiguer son entourage. De ce côté-là, elle assume totalement, et compense en se faisant protectrice et confidente. Un peu trop, comme dit précédemment.



Niveau banalités, la saison de Céleste est l'été, son symbole est une rose, son élément est l'air et sa couleur est le Turquoise. 

Physique

Céleste est une jeune femme de dix-huit ans. Elle est plutôt grande, mesurant un peu plus d'un mètre soixante-dix et pesant une soixantaine de kilogrammes. Sportive dans l'âme, c'est une adepte du parkour qu'elle pratique parfois sans se soucier de sa propre sécurité. Avec le temps, elle est devenue plus agile, plus endurante et plus énergique, faisant de la ville qui l'entoure son terrain de jeu. Elle a ainsi apprit à se servir de la totalité de son environnement comme un outil pour se déplacer plus rapidement que le citoyen lambda, et prend plaisir à se percher aux poutres, tuyaux et autres balcons.

Afin de pratiquer son sport dans les meilleures conditions, la jeune chevalière choisit ses vêtements avec soin. Elle apprécie particulièrement les pantalons et shorts, et s'amuse parfois à couvrir ces derniers avec une jupe un peu plus longue, arrivant au niveau du genou. C'est une adepte des chemises et t-shirts simples et confortables, qu'elle surmonte le plus souvent d'une veste de cuir légère qui lui couvre les bras en cas de chute, afin de ne pas être râpée par le béton. 

Son visage féminin est encadré par de longs cheveux blonds qui tombent habituellement jusqu'à ses épaules. Elle prend soin de les attacher quand elle s'envoie en l'air (hem… pardonnez l'expression), les attachant en queue de cheval qui tombe négligemment sur sa nuque, laissant quelques mèches retomber sur ses joues. Elle a les yeux vert chlorophylle, et ne se maquille presque jamais. Elle ne porte donc ni rouge à lèvres, ni quelque accessoire que ce soit pour souligner son regard. Elle reste au naturel.


Histoire

L'histoire de votre personnage, au moins 450 mots


La Chanson de Céleste

Il était une fois un chevalier turquoise
Héroïque, loyal, épéiste émérite.
Des textes d'antan et d’une foi inédite
Il tirait la volonté d’une vie courtoise.

Nul n’ignorait d’où lui venait cette passion
Tous ces preux chevaliers, aux larges épées d'argent
Lui montraient la voie. Des vertus d’auparavant,
Qu'elle porterait comme autant d’obligations.

La preuse enfant naquit lors d’un doux soir d’été
Elle n’était pas seule. Neige était sa moitié.
Les jumelles connurent une enfance fort ennuyeuse.

On lui raconta tôt l’histoire des Héros
Irréprochables soldats, du Mal les bourreaux.
Elle voulu connaître cette vie délicieuse.

On lui a longuement raconté l’histoire des Monstres. Ces créatures obscures qui rodaient à l’extérieur de la ville, que les autres appelaient Grimms, et qui attaquaient les princesses en détresse. D’après ce qu’en disaient les adultes, on les rencontrait sous toutes les formes, du Dragon Noir à l’affreux Griffon. On disait qu’ils mangeaient les enfants qui n’étaient pas sages et qu’ils savaient quand on mentait. On disait aussi qu’ils ne devaient être affrontés que par les plus grands chevaliers du royaume.

Ces histoires, Céleste les avait entendu d’innombrables fois, avec sa sœur. Neige en avait peur, mais elle, ça la passionnait. Avec ces histoires de chevalier, elle s’imaginait, l’armure scintillante et la lame fabuleuse, à transpercer sans peine ces méchants et à sauver les princesses qui avaient besoin de l’être. Un Héros admiré de tous, qui, monté sur son cheval, arpentait les routes et les sentiers à la recherche du Mal à abattre. Quand elle était seule, dans sa chambre, elle attrapait la première balayette qui lui tombait sous la main et simulait des coups d’épée dans le vent. Dans sa tête, les créatures maléfiques mourraient à la chaîne sous ses attaques imparables, et elle se voyait déjà, triomphante, à gravir le dernier donjon envahi par les ténèbres.

Dans la rue, elle s’amusait à montrer ses mouvements d’escrime improvisée à ses amis. Surtout à la petite rouquine, Ambre, qu’elle aimait bien. Pour amuser la galerie, elle sautait d’une poubelle au banc le plus proche, battait l’air avant de sauter sur le sol, un genou à terre et le bras « armé » tendu. Au fil de ses jeux, ses mouvements se firent de plus en plus fluides et ses acrobaties de plus en plus impressionnantes. Céleste avait alors douze ans.

C’est à peine plus tard, vers ses treize ans, qu’arriva l’événement qui allait changer sa vie. À treize ans, Céleste passa le seuil.

C’était quand elle rentrait avec ses amis de leur après-midi de jeu. Il se faisait tard, et on n’y voyait plus grand-chose. Céleste ramenait un petit tuyau d’acier, épée de fortune et outil de comédienne, comme trophée. Elle discutait de tout et de rien avec Ambre, Neige et les autres qui avaient passé la journée avec elle. Cependant, sur le chemin du retour, ils entendirent un souffle dans la nuit. Curieuse, Céleste s’approcha.

[insérez ici événement marquant poussant Céleste à l'héroïsme]

Il lui fallut quelques instants pour reprendre ses esprits. C’était la première fois qu’elle était, selon elle, un héros.

Αἰγίς

L’Aigis, ses parents lui en avaient parlé. C’était une de ces armes changeforme, plus précisément une qu’un de ses aïeux dont elle avait oublié le nom avait fabriqué pour se défendre face aux Grimms. Un bouclier pouvant, lorsqu’on tirait un petit levier près de la lame, prendre la forme d’une épée. L’arme parfaite pour un chevalier comme elle.

Une nuit, elle se faufila dans le grenier pour aller se saisir de l’arme. L’épée était hors de sa portée, en hauteur. Ne se décourageant pas, la jeune fille commença à empiler tout ce qui lui passait sous la main pour atteindre l’arme. Lorsqu’elle finit enfin par s’en saisir, elle tâcha de s’extirper de chez elle. Elle allait jouer avec des amis, qu’elle disait à ses parents, qui ne la regardèrent pas lorsqu’elle prit la porte.

Elle trouva un maître d'arme en ville et s'entraîna jusqu'à avoir l'âge requis pour postuler à l'académie de hunters et fut acceptée de justesse. The End.

Un peu de vous

Âge : 14. Non, je rigole. 22.
Comment avez-vous connu le forum : Une certaine personne qui était en mode "héé j'ai trouvé un forum qu'il est bien", et j'suis arrivé en mode "PLOT TWIST."
Commentaire : Comme dit sur la chatbox j'conn[/center]ais pas beaucoup l'univers de RWBY. Du coup, il est très possible que je fasse des bourdes
Un peu plus de vous : L'info qui sert à rien, j'essaye d'écrire un bouquin et Céleste en est l'un des personnages principaux.
Code de règlement :

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de Personnage
Semblance et Arme ::
Niveau:
Expérience: 0
Etudiants
Etudiants
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Liens Ⱡ : 6650
Date d'inscription : 22/02/2017
MessageSujet: Re: The truth beneath the rose. [Done] Ven 23 Juin - 12:34
Pouet pouet !

Tu t'en sors ?
Revenir en haut Aller en bas
The truth beneath the rose. [Done]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RWBY : New Dawn :: Administration :: Présentation :: Archivée-
Sauter vers: